Comme un mini-golf…

vendredi 29 juillet 2005

Contis a bien changé ! En dix ans, le petit festival qui avait lieu en juin, dans un village presque désert, aux allures de décors de western, s’est mué en mini Cannes pour juilletistes. Tentes blanches, parigots cyniques et bruyants, télévisions, vedette internationale, personnalités politiques… Tout ça en miniature mais tout ça quand même.

La sélection était de qualité et tout à fait impartiale (aucun des courts métrages dans lesquels j’ai tourné ou de copains que j’ai recommandés n’a été sélectionné !). Grosse satisfaction : le gagnant du prix du public est Rachid Bouchareb pour « L’ami Y’a Bon » !

J’ai profité de la plage le jour de mon arrivée. Pour le reste, ça a été la course entre la confection d’un journal vidéo, mon rôle de présentateur et les lectures. Je rentre sur les rotules !

Est-ce cette fatigue qui m’a rendu mauvais à la lecture que nous faisions cet après-midi au petit Hébertot ? Je n’en sais rien. Mais j’ai bel et bien été mauvais.

Lundi, je commence le tournage de « Vague histoire de Pierre » de Philippe Fernandez.

Vivement la rentrée, que je me repose !

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Comme un mini-golf…

  1. Xavier Egoneau dit :

    bonjoir bernard c xavier de contis (le mec trés inquiet à l’idée de voir sa prestation scéniq ds ton journal…) tu as été trés bon le pour la présentation des courts , g des amies qui se sont presque pissé dessus. a bientôt

Les commentaires sont fermés.