Coupez!

De retour !

Enfin!

La partie bordelaise de « Léger tremblement de paysage » s’est achevée jeudi (pour moi). Même si le tournage a été pour le moins chaotique, le résultat (ce que j’en imagine) est très prometteur. On a eu droit à tout, y compris à un préavais de grève et à l’arrivée en catastrophe des producteurs.

Mais cette situation dramatique m’a bien amusé. Les fortes personnalités du plateau ne manquant pas de s’exprimer.

Tout est rentré dans l’ordre après quelques insultes, menaces et règlements de comptes divers. Un réunion de tournage pauvre, quoi! La question est maintenant de savoir dans quelles conditions le film va se terminer. Il reste normalement deux semaines de tournage fin septembre sur l’Ile d’Oléron…

Hier, c’est en faisant de la figu à l’enterrement que j’ai tourné le dernier plan de mon adjoint au maire dans « Un jour ou l’autre ». Ravi de cette expérience de personnage normal pour lequel le jeu se cantonne à des regards, des postures, des inflexions de voix, de l’écoute. Tout en nuance. Intéressant!

Que vais-je faire maintenant? Retrouver la vie « normale » jusqu’au prochain départ et attendre la rentrée pour savoir de quoi demain sera fait.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.