Quand vous voulez !

mercredi 31 août 2005

La ravisseuse, c’est parti ! Beau film qui, au-delà de l’histoire d’une nourrice au 19ème siècle (remarquablement interprétée par Isild Le Besco) et d’un regard sur la place de la femme à cette époque, scrute les rapports de pouvoir intimes, jusqu’au sein du couple. Plutôt que de vous en faire un compte-rendu critique, je vous renvoie à la presse qui situe le film en très bonne place dans les sorties de la semaine : bonne critique dans Libé, deux pages et trois étoiles (excellent !) dans Zurban, une demie dans le Monde, Elle, La Croix… etc.

Pour ce qui est de ma contribution, je me suis encore pris une claque sur la première séquence. Mais pour le reste, ça passe pas mal.

J’ai tellement le sentiment d’avoir appris depuis un an (malgré mon âge avancé, je ne suis qu’un jeune acteur), que j’ai une soif immense de mettre en pratique les petites choses que j’ai enfin comprises.

J’ai l’impression d’avoir quelque chose à faire dans ce métier alors que, jusqu’ici, je me disais que j’avais de la chance. Ou bien que j’étais certainement génial. Mais tout ça dans un certain chaos, mêlé d’envie de reconnaissance, de peur, de volonté exagérée, d’ignorance.

Bien cadré, j’arrivais à m’en sortir mais la conscience de ce que je faisais était assez limitée.

Au de-là des tournages eux-mêmes (qui ont été nombreux depuis un an), c’est à la projection des films que j’ai pu mesurer le rendu de mes petites prestations. C’est à ce moment qu’on comprend rétroactivement ce qu’il aurait fallu faire ou éviter. Et on le met en pratique sur les films suivants.

Le seul hic, au cinéma, c’est que ce retour n’arrive souvent qu’un an après. Je pense que désormais, je demanderai à voir des bouts de montage, juste histoire d’accélérer ce processus d’apprentissage.

Il ne me reste plus qu’à espérer ne pas avoir trop fait d’erreurs et qu’elles ne nuiront pas à la poursuite de mon activité parce que, putain, je me sens prêt !

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Quand vous voulez !

  1. Laurent dit :

    Je viens de découvrir votre blog. Je le trouve passionnant. Je n’ai pas lu tous vos articles encore, mais je compte bien le faire. Je suis cinéphile depuis gamin, et je m’intéresse de près aux métiers du cinéma. C’est un art très accompli, malheureusement trop commercial, et les films qui valent la peine d’être vus sont rares… Ca fait un peu bizarre de laisser le seul commentaire sur ce blog, j’espère que ça ne vous dérange pas… J’irai voir la Ravisseuse… Bonne continuation à vous. Et si vous me permettez, de temps en temps, de laisser un commentaire, je vous dis à bientôt…

Les commentaires sont fermés.