St Narcisse

Samedi 29 octobre 2005
Ça y est ! déjà de retour d’Angoulème.

Olivier Volcovici était tellement enthousiaste à la répétition que j’en avais peur de tourner. Vous devez vous dire, celui-là, il a toujours peur. Bon, d’accord, ça lasse.

Arrivé hier à Angoulème. Direction le gîte. Promenade dans les 40 hectares de la propriété. Châtaignes, champignons, étangs, éperviers, feuilles mortes, air doux aux arômes de souvenirs. Et puis c’est la raclette avec l’équipe, quelques pages d’Harlan Coben, des rêves bizarres, un réveil avec un temps pour localiser la chambre, le petit dèje chez les hôtes. On part tourner.

A peine le temps de m’amuser d’un perchman très présent, d’une script gentiment outrepasseuse, celui d’asseoir une complicité avec mon partenaire de jeu et hop hop, deux prises du général, une dans chaque axe et c’est plié ! Petit coup de fil au 3635, Nathalie me conduit à la gare pour le train de 13h11.

Repos !

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.