Pas si terrible…

Jeudi 23 mars 2006
Matinée angoumoisine. Agréable de se balader dans cette ville bourgeoise aux pierres blanches. Des gamins manifestent contre le CPE, suivis de près par les RG qui aimeraient bien faire une pause déjeuner. Par bonheur, les manifestants s’engouffrent dans la gare pour rejoindre sans doute Poitiers à grand bruit.

Pour l’instant, impossible de mettre le site à jour dans le cyber local.

Résistance aux Tremblements n’est pas si terrible à vivre. Il manque simplement 2 jours au réalisateur pour éviter les dépassements. A Limoges, c’était levé tôt le matin, tournage toute la journée, retour tard au château à 20 minutes de la ville. Vous me direz que c’est sympa, un château. C’est vrai mais quand on n’y est que de 22 heures à 7 heures du matin, entre le repas, le sommeil et le petit dèj, pour le reste, on aurait été dans n’importe quel autre lieu, c’aurait été la même chose. Evidemment, pour le claustro-groupophobe que je suis, c’est pas idéal.

Très bonne entente avec Esther Gorintin. Si je conserve sa vivacité, je veux bien vivre jusqu’à son âge. Il me semble que ce qu’on (tous) fait est bien.

Hier soir, j’ai fait mon petit sketch d’imitation de l’équipe, histoire de chambrer un peu. Ça faisait plaisir de voir Esther se fendre la poire. La régie riait un peu jaune mais tout ça a été pris comme il le fallait : avec une distance amusée…

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.