ça bouge

Mardi 27 juin 2006

Ce matin, casting pour un petit rôle dans un film qui se remarque. J’ai assuré mais on est quatre dessus. Si le réalisateur préfère un gros, je suis mort…

J’en avais oublié un rendez-vous pour un essayage costume de « Capitaine Achab ». Mon personnage qui passe de chercheur d’or à artiste peintre prend de l’allure.

Ce soir, je cède à la tentation du pince-fesses de la fête du cinéma. Je dois y rencontrer une réalisatrice qui veut me proposer un projet.

Un comédien bordelais qui se lance dans la réalisation d’un court a pensé à moi en me voyant en photo dans Première. Comme quoi…

Sans les effets cannois, je réalise que je suis blindé de boulot pour presque deux ans. Mais 2004 présentait la même configuration quand trois projets ont été annulés. Bon, sauf que là, il y aura vraisemblablement un effet Indigènes. L’heure des choix va vite sonner !

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour ça bouge

  1. Eugénie dit :

    De tout coeur avec toi !!!!Bisous

  2. serge barande dit :

    Ça laisse augurer de plein de bons projets, et même si quelques-uns tombent à l’eau, t’en récupèreras au passage quelques autres. Peut-être est-ce déjà fait d’ailleurs… ? Bosse bien ! à bientôt. serge

Les commentaires sont fermés.