Plus de cartons!

Lundi 27 novembre 2006

Pessac… Des poignées de mains, des bises, des copains, des coordonnées échangées sur des morceaux de papier, du bon vin… Mais pour Indigènes, ça n’était pas vraiment primordial (juste une présentation avant la projection).

De retour à Paris, c’est l’installation qui reprend. Ce soir, je vais présenter encore le film dans le 12ème avec notre historien.

Toujours pas Internet. C’est donc le cyber-café qui fait le relais. Pas le temps de s’étendre…

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.