Le cadeau de Georges

Samedi 30 décembre 2006

On a pendu Saddam, le jour du sacrifice, pour que fleurissent d’autres bouquets de sang. 

Comment se réjouir d’une justice aussi barbare que ce qu’elle dit condamner?

Et Bush, on le juge quand ? Et Poutine ? Et tant d’autres… faiseurs de guerres, massacreurs, affameurs, marchands de malheur…

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le cadeau de Georges

  1. Caroline dit :

    D’accord avec vous; le condamner ok mais par la pendaison, franchement on est revenu aux temps du moyen Age , et les autres ?

  2. Puis bravo pour le choix du jour. Un dictateur chrétien on le pend à Noël ?

  3. D&D dit :

    Ouch… Tomber sur ce billet, aujourd’hui, avec le recul, ne calme évidemment en rien cette saine colère… Cela paraît plus loin maintenant qu’il n’y a même pas un an… Peut-être parce que je n’avais voulu voir aucune image à l’époque (et encore aujourd’hui)… Mais j’apprécie d’y repenser aussi directement ici… Quant aux autres… 

  4. Bernard Blancan dit :

    On oublie très vite…

Les commentaires sont fermés.