ça tourne à la baguette

Mercredi 28 mars 2007
Bizarre, je ne boîte plus…

Coup de fil de mon agent, hier. Je vais jouer Fouquier Tinville dans un film sur Charlotte Corday (Révolution Française). C’est en juin. En même temps, on apprenait que l’autre film de juin était repoussé à septembre. Tout s’imbrique. Si tout va bien, je suis en vacances en août !

A midi, essayage costumes pour le prochain tournage.

J’ai trouvé une autre copine pour qui les baguettes marchent. On va se faire une virée archéologique à trois avec le copain d’enfance qui baguette aussi. Hé hé hé ! Non, n’allez pas extrapoler !
Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour ça tourne à la baguette

  1. serge barande dit :

    Non-non, on va pas extrapoler, on a l’esprit bien tourné, nous Môsieur ! Puis c’est pas les premiers soleils de mars qui vont nous tournebouler la cabesse. N’empêche que ton histoire de baguette… si elle est bien ficelée, peut créer quelque lien inaltérable… Etle Maroc au fait??? Vas t’y ou vas t’y pas ? Bon, un peu d’histoire… Quand je pense que Fouqier Tinville avait demandé la condamnation à mort de notre bon marquis de Sade. Devait pas être abonné à Playboy et Petite vertu revue l’Fouqier… Père la pudeur cet homme ! Quant à la Charlotte, elle a rien demandé du tout sauf un truc au Paulo Marat, même qu’il lui a dit non, qu’à la Charlotte ça lui a pas plu qu’il refuse, « l’Ami du peuple », et qu’elle l’a planté dans sa baignoire (avec un Opinel virolé n° 14), pendant qu’il se faisait les ongles des pieds… Ou un truc comme ça, j’ai paumé mon vieux manuel d’histoire. Révise pour nous Bernard STP et profite du dernier jour de beau temps pour galoper un peu puisque t’as mal nulle part aujourd’hui !

  2. Guy Gauthier dit :

    Putain quelle pêche ! tout va bien et c’est bien… pour faire tâche j’attends que l’acteur arrête de fumer… histoire de foutre la merde !

  3. serge barande dit :

    Eh oui, le puits… mais j’avais été le voir au cinoche en mai dernier je crois. Et j’ai bien pris plaisir à le revoir cette nuit. Malheureusement, pour un problème de prise péritel, je ne peux plus enregistrer Canal. Et vois-tu, le chien n’est pas sans me rappeler le fameux « Foul’camp » dans « Ni vu ni connu », le vieux film avec « Blaireau »-Louis de Funès, du temps de ses cheveux et de sa moustache… Puis y a plein d’images extras dont certaines que j’avais oubliées, le jour de l’orage par exemple, toi et le chien enfouis dans la paille, y a que vos têtes endormies qui dépassent. Les répliques des mômes, la voix si sensuelle de la maman grâce à son petit accent espagnol (que j’adore !), le gars Boudet (je crois), le dentiste, qui campe si bien son rôle avec accent aussi dans Marius et Jeannette… Bref, un bon moment avec le regret de ne pas avoir pu enregistrer (argh, damned, fuck), puis à la fin, vers 2h30, pas sommeil, obligé de poursuivre la lecture de la bio de Charlie Parker… Alors, ce matin, au rêveil un peu dur-dur, fais un temps de chiotte en plus, style fin du film. It’s draching… Bon week quand même, mène tout ça « à la baguette » !

  4. Gracie sergio !b

Les commentaires sont fermés.