Passante

Vendredi 27 juillet 2007
Dernière lecture du Maupassant avec accent cauchoix certifé, ce matin. J’ai vu ma femme (enfin, celle du père Vallin) et mon fils (celui du père et de la mère Vallin). Ça fait une famille rigolote.

Pour le reste, tout est calme comme une fin de mois de juillet.

Une fille arrive à bicyclette tandis que j’attache mon scooter. Je la connais (mais d’où ?). Décidément, on n’arrête pas de se croiser, on doit avoir quelque chose à faire ensemble, me dit-elle. En effet. Je sais, Serge, tu aurais pris son numéro de téléphone. Hé bé, pas moi.
Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Passante

  1. Zoltan dit :

    J’ai crû lire : « une fille m’attache à mon scooter »…J’ai rien pris, promis! J’lis de travers, j’ tourne tout au pervers. Ca craint! Ah mais si c’était pas Toinette aussi! M’sieur S.B aurait peut être fait pareil que toi! N’empêche elle est directe la meuf. Perso j’aurais changé de trottoire. Ca se soigne? Heu sinon, y a pas Grégoire Collin dans les parages? ;)))) Bises.

  2. D’humeur badine ? Profite, les femmes sont coquines, l’été, c’est prouvé ! Enfin, quand il y a du soleil… Une histoire d’hormone fabriquée par nos corps bronzés exposés aux  rayons solaires… Ici, en Bretagne, elles ont une libido au ras des pâquerettes… Pluie.. J’EN AI MARRE !!!! J’ai froid… J’ai hâte d’entendre l’accent cauchois, ça nous changera de la voix d’alien… Dans Indigènes, pas d’accent pied noir ? J’avais pas fait le rapprochement… C’était voulu ! Parce que Macias en treillis, bon, ça le fait peut-être pas, hein ? Ca y est, je fais l’association mentale et je me marre… Ben, c’est pas aujourd’hui que je vais me calmer, moi ! Aux infos bretonnantes, les paysans bretons ont un chouette phrasé que j’avais zappé depuis 18 ans ! Retout aux sources… Mes fraises de Plougastel ont un goût d’enfance… Le pire, ce sont les pêcheurs ! C’est FANTASTIQUE !! Faut que je réussisse à en enregistrer un ou deux ! Au cas où ! Pour un de tes prochains rôles… Marin pêcheur ! OUlà, maintenant, Macias en treillis porte aussi un ciré Cotten… Je vais aller me sustanter et piquer une bonne nuit de sommeil ! DEMAIN, mon HOMME ARRIVE ! Rahhh ! Rattrape la fille, file lui ton téléphone et nom de Dieu, ne laisse plus passer l’occasion… Promis, hein ? Claire, d’humeur tout aussi badine et fantasque (en fait, je rogne tout le temps à cause du temps… alors, je transpose comme je peux mon énergie…) Bisou à la dame sur trottoir… A toi aussi, mais oui !

  3. jean.luc dit :

    je viens de me procurer le programme 2007/2008 du théâtre de Rochefort : donc RdV est pris pour le 17 novembre , c’est noté. dommage , ce ne sera pas dans le théâtre, pour cause de travaux, mais dans la salle de spectacle de l’ancienne école des fourriers (vestige de la marine).  aurons-nous l’occasion de nous voir avant ? J2L 

  4. Limoges-Rochefort ! Je file sur mon Tom Tom voir combien de kilomètres j\’aurais à faire ! Et si Jean-Luc peut me refiler les infos sur le théâtre de Rochefort (adresse mail, site, résas…) je suis preneuse ! C\’est chouette d\’être rentrée en métropole, finalement !!! J\’ai plongé aujourd\’hui, mon homme est là, tout va bien…. La vie est simple, finalement, non ? Bisous de Claire, iodée et au top… Yallah !

  5. Alors, ça doit se soigner. Peut-être qu’avec le pendule…Grégoire Colin, j’ai bu un coup avec son père il y a deux semaines. Il m’a dit que Grégoire était en tournage et qu’il allait bien, le bougre.Bises

  6. Heu, elle est bien partie, la dame sur le trottoir.Heureusement que ton mari revient ! Bisesb

  7. Le 17 novembre, bien sûr ! En même temps, j’ai l’impression que je vais être un peu préoccupé par la représentation du soir. Je ne suis pas du genre cool dans ces cas-là.Mais on se verra.Bye!

  8. 3 kms ! Enfin, à peine plus…Bisesb

  9. jean.luc dit :

    à 200 km près Limoges-Rochefort c’est effectivement 3 km. je ne veux surtout pas te déranger pendant ta préparation à la représentation du soir et je comprends dans quelle état tu peux être à ce moment là. ce sera comme tu le sens, en tout cas pendant on se verra surement et je crois que je ne serai pas le seul. dailleur voici des infos pour Claire et tout ce que ça interesse : billetterie@theatre-coupedor.com http://www.theatre-coupedor.com 05.46.82.15.15 

  10. Mairchi beaucoup m’sieur Jean-Luc ! Je réserverais dès que possible ! On se fera un apéro avant spectacle, puis on ramassera les restes du grand homme à sa sortie de scène ! Youpi ! Bisous ! Claire

  11. Anais Mounier dit :

    CEDRIC GONELLA Cédric Gonella est un producteur et scénariste français, né le 22 août 1984, à Auxerre (France.) Il passe toute son enfance et son adolescence à Marseille. A 18 ans, juste après son bac littéraire, il crée une société qu’il revendra 2 ans plus tard,  un vidéo club. Tout en gérant ce commerce, il fait des études de journalisme pendant 3 ans. A la fin de son cursus en juin 2005, il crée une seconde société, une maison d’édition. Il met en place un magazine et un roman. Il ferme cette seconde société en septembre 2005.Par la suite, Il fait une école de cinéma privée, à Marseille. Il travaille sur cinq courts métrages où il exerce tour à tour les fonctions de scénariste, assistant réalisateur, réalisateur, acteur, régisseur général, producteur exécutif et producteur délégué. En juillet 2006, a la fin de cette formation, il travaille pendant 6 mois dans une société de production cinématographique, à Paris où il est, entre autre, assistant de production sur deux courts métrages. De janvier à avril 2007, il suit une formation dans un centre privée, à Paris où il apprend le métier de directeur de production et de producteur délégué.Depuis mai 2007, il travaille comme producteur, casting director et producteur délégué dans une importante société de production sur Paris. Il gère la société au quotidien et prend en charge le développement de plusieurs courts et longs métrages.      Anaïs MOUNIERJournaliste – Ecrivain Si vous souhaitez contacter Cédric Gonella, voici son site officiel : http://www.cedricgonella.com   

  12. Bernard Blancan dit :

    Cédric Gonella, donc.

Les commentaires sont fermés.