On est bien, chez soi.

Samedi 25 août 2007
Déjà de retour ? Hé bé oui. Et vous ?

Bon, pour moi, j’ai tellement bougé, que j’aspire à me poser. Tout simplement.

Cela dit, dans mon petit déplacement, j’ai rencontré une commentatrice gastronome, un réalisateur en vacances, un berger allemand nain, un physicien archéologue curieux de ma sourcellerie.

Lundi aura des allures de pré-rentrée.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour On est bien, chez soi.

  1. Welcome back Bernard ! :)Tu as du bol, voilà que l’été revient lui aussi …@+Chev

  2. Sév dit :

    Ah oué.                                      

  3. Samuel Marès dit :

    moi aussi de retour après une semaine passée à la Mongie avec un temps digne de l’automne.4 randonnées sur 8 jours, très peu, avec du vent et de la pluie.Heureusement j’ai encore une semaine de congès en septembre, surement en direction d’Hossegor.A+

  4. Bernard Blancan dit :

    Yes, l’été ! Pas chaud, quand même…

  5. Bernard Blancan dit :

    oué

  6. Bernard Blancan dit :

    Hossegor pour l’été indien, ça devrait le faire!

  7. Guy Gauthier dit :

    … et dimanche et lundi et mardi et mercredi c’est quoi au juste ?

  8. Bernard Blancan dit :

    Tu n’as pas accès à l’article d’hier ?

  9. Guy Gauthier dit :

    Maupassant  de retour en NormandieLa saison 2 a été tournée en Haute-Normandie.L’adaptation de la nouvelle « Aux Champs » de Maupassant est en boîte depuis la mi août. Le tournage s’est terminé au manoir de Villers. D’une durée d’une heure, la nouvelle retrace l’histoire de deux familles pauvres vivant dans des maisons voisines : les Tuvache et les Vallin. Une jeune femme, Madame Henri d’Hubières ne peut avoir d’enfant et propose aux Tuvache de leur acheter leur plus petit rejeton. Ils refusent. Elle se rend alors chez les Vallin qui, eux, acceptent. La situation entraîne jalousies et critiques jusqu’au retour du fils « prodige ».Après le record d’audience réalisé par la saison 1 de « Chez Maupassant » en mars dernier, la production de France 2 a commandé quatre autres soirées. « Aux Champs » est la première adaptation de la saison 2. « On a misé sur la continuité », explique Stéphanie, assistante du producteur Gérard Jourd’hui. Ainsi, le réalisateur Olivier Schatzky avait déjà adapté « Le père amable » en mars dernier. Il retrouve avec plaisir l’univers de Maupassant et « la liberté qu’il donne. Le cinéma permet de décliner sans trahir cette nouvelle qui est très brève. Elle ne fait que cinq pages ». OAS_AD(‘Position2’); Les propriétaires du manoir de Villers, M. et Mme Méry de Bellegarde sont enchantés de cette animation : «On aime que notre maison vive et ainsi tout le monde en profite. C’est surtout un moyen de faire découvrir la beauté de notre région, de mettre le patrimoine foncier au service du patrimoine culturel comme les œuvres de Maupassant. ».Le téléfilm a principalement été tourné au marais Vernier, une commune de l’Eure près du pont de Tancarville, où des chaumières ont été reconstituées pour les demeures des familles Tuvache et Vallin. Bernard Blancan, vu notamment dans « Indigènes », Guillaume Gouix et Marianne Basler tiennent les rôles principaux.  

Les commentaires sont fermés.