Merci, mon Général !

Vendredi 28 septembre 2007
Allez, pour ceux qui ne vont pas dans les commentaires ou ne cliquent pas sur les liens, je mets le petit passage me concernant dans le bel article d’Alain Riou, consacré à Indigènes et au documentaire de Rémi Lainé (Canal+ samedi 29).
« Enfin, ne l’oublions pas, le sergent Martinez, le petit blanc de l’escouade, Bernard Blancan, bordelais, une filmographie courte, mais une personnalité forte, et un joli blog régulièrement tenu, ou on découvre, entre autres que cet homme-mystère est aussi un sourcier. »
Hé bien, je suis hyper fier. Ça me va impec !

Cet après-midi, on a fait une lecture du court-métrage de Camille Bialestowski. Moment très agréable qui laisse présager un tournage comme je les aime. En plus, elle m’a demandé de faire la musique. Je vais donc descendre avec mes instruments et commencer la musique pendant le tournage. Elle est pas belle, la vie ?

Je suis allé chercher hier soir un gros scénario, des scènes à apprendre pour un long-métrage dans lequel, si je suis pris (c’est pas gagné, loin de là), je jouerais un Président de la République. Non mais ! Je préfère rester discret sur l’histoire. J’en parlerai un peu… si je suis pris.

Si vous habitez entre Paris et Pau, je vous survolerai demain matin, pour me rendre aux rencontres du cinéma français de Pau, aux côtés de Philippe Ramos et son Capitaine Achab.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Merci, mon Général !

  1. serge barande dit :

    Ben… C’est pas passé les élections pestilentielles ? Je croise mes petits doigts… en attendant (thousand times shit)Un court qui approche, et en musique en plus…Elle est pas mal la vie… pas mal…Demain soir, je serai aux rencontres musicales du stade de France, y a la police qui traîne…Roxane

  2. Bon, ben, il a la pêche… Et des projets plein les popoches… Donc, on est mal… ON VA ENCORE E VOIR AU CINE ET A LA TELOCHE…   ET CA VA DURER ! Remarquez, y’a pire… Hein ! La Birmanie, et autres… Allez, forza ! Merci pour tout, monsieur…Demain, on sera tous devant CANAL +, même si on a tous el DVD (même que le mien, il est collector : dédicacé !) Et si on peut pas, on sera avec toi en pensée… Je t’embrasse !Claire

  3. Mais comment oublier Martinez dans Indigènes ? Il se trouve qu’il est joué par toi d’accord mais il n’empêche que je trouve vraiment que c’est le personnage le plus intéressant et le mieux écrit du film.Et en plus l’acteur qui lui donne corps est carrément bon ;)Enfin c’est sympa ce petit article ! Profite profite ! Bonnes rencontres à Pau ;)Ici on va profiter du week-end ENFIN arrivé, tout en gardant les doigts croisés pour le peut-être futur président :D@++

  4. thomass xavier dit :

    Bonjour Mr Bernard BlancanVeuillez trouver ci-dessous l’adresse du site des Rencontres Internationales Cinéma Vérité 2007.www.cinema-verite.orgMerci de me contacter.Xavier ThomassCoordination Réalisateursmail: thomassparis@hotmail.fr     mobile : 06 70 40 47 48

  5. Pascale dit :

    J’ai pas Canal +… Je vais au cinéma pas à la télé.Sinon, s’il passe par ici : bonjour à Alain Riou. J’adore comment il écrit, il me fait rire souvent et là aussi : Bernard Blancan, c’est un sergent bordelais qui boit du blanc et qui joue avec une baguette courte pour trouver des sources ».Bon je te laisse, t’as un coup de fil à passer.

  6. Pascale dit :

    Quelle andouille je suis… J’ai confondu Alain Riou et Alain Reimond… Rien à voir. Riou ne me fait pas rire du tout du tout, pas la peine de lui dire bonjour.:-))

  7. Gauthier dit :

    Ba l’Guy est en retard… pour une fois, il a vu le Nouvelobs hier en vitesse avant que d’aller mixer avec son ingé son, l’une des musiques de son film… il a honte, mais il voit que Serge et même le sieur Bernard a mis le bout de texte… et pis ce jour re-mix d’une autre zique du court-métrage alors pas vu… il vient de lire le blog à 18 H 59… pas Canal chez lui, ne verra pas le film (mais il a le DVD) mais verra pas le doc qui suit…  

  8. Bernard Blancan dit :

    Croisons, croisons !b

  9. Bernard Blancan dit :

    pourquoi courte, la baguette ?Allo ?

  10. Bernard Blancan dit :

    D’accord, je ne lui dirai pas bonjour.

  11. Bernard Blancan dit :

    Salut Claire !bisesb

  12. Bernard Blancan dit :

    Alors, la police ?

  13. Pascale dit :

    La courtesse de la baguette c’était rapport à la courtitude de la filmo qu’évoquait le Riou.Surtout, j’insiste : ne lui dis pas bonjour ! J’y tiens absolument. 

  14. Bernard Blancan dit :

    Merci pour la critique Cache-cache !Bonne fin de court !b

Les commentaires sont fermés.