Hello !

Dimanche 3 août 2008
Me voici reconnecté à la civilisation !

Comment vous faire un résumé de la semaine passée et pourquoi, puisque j’étais en vacances ? Hé bien, même en vacances, c’est boulot. Hé oui, coup de fil lundi au gîte : t’es dispo demain pour tourner ? Mais bien sûr. Au moins, ça sera terminé, cette histoire.

Et puis il y a eu d’autres coups de fil. L’un pour m’annoncer que Suerte serait repoussé au printemps. Il va falloir jongler avec le prochain film de Rachid Bouchareb. Et comme la vie n’aime pas le vide, Monsieur Jourd’hui m’a proposé un scénario qui devrait me permettre de tourner avec Monsieur Chabrol en octobre. Un tout petit truc. Un mari éperdument amoureux et trompé. J’adore jouer les victimes dont on se moque.

Hier, je déposait tout le monde à la gare de Nîmes, me trouvais un hôtel en attendant mon départ aujourd’hui pour le film de Nassim Amaouche. Je tourne demain. Il me restait une soirée en solo dans la ville des arênes. Que faire ? Aller à la fête de fin de tournage du film de Catherine Corsini ? Je n’y ai pas été invité. Retrouver les potes de Beaucaire qui faisaient une projection Claude Miller au jardin de la Fontaine ? Je n’ai qu’à appeler.

Pour la fête, je n’aime pas jouer l’incruste. Alors j’appelle Ludo. On va bouffer ensemble avant la projo. Mais évidemment, en sortant de l’hôtel, je tombe sur le producteur du film. Tu viens ce soir ? Heu, oui, évidemment ! Résultat, apéro avec Ludo (ça rime) et fête à la Casa Blanca.

Comme les fêtes de fin de tournage sont souvent tristes et qu’elles regroupent des gens qui ont passé six semaines ensemble, je me sens assez vite en trop. Je suis parti à l’anglaise avant le dessert.

Me voilà donc dans l’hébergement du film de Nassim. Un centre de vacances. Je ne mets pas de photo car vous seriez capables de laisser des commentaires désobligeants.

(je répondrai aux commentaires plus tard car connexion courte…)

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Hello !

  1. hervé dit :

    Ben si, balance une photo ! Le premier qui met un commentaire désobligeant je lui pète le nez. Tu sais que tu peux compter sur moi.

  2. Ludo dit :

    Oh oui, des photos de ton plumard, Bernard… Tiens, ça rime aussi… 1 à 1, la balle est au centre. Merci de ta visite à Nîmes et @+.

  3. Etienne dit :

    Non pas de photo!!! La frustration est dans ce genre de cas la première étape vers l’imagination. Pour la fête et l’incruste, c’est un sentiment que je comprends. Il m’arrive de ressentir la même chose. A quand le prochaîn post en alexandrin? Ca me rappel un court du festival de Clermont (je crois que c’est Clermont) où les personnages attrapent une maladie qui les conduit à parler en vers…

  4. Bernard Blancan dit :

    Il faut que j’y pense…

  5. Bernard Blancan dit :

    Allez Beaucaire !

  6. Bernard Blancan dit :

    Calme-toi, calme-toi. Ils sont pas méchants.

Les commentaires sont fermés.