Chien à réserves

Mercredi 20 août 2008
Ok, c’est ma fête…

Si j’en juge au trac que j’avais avant la répétition (pendant, super zen…), le film va être bien. Je parle de No Pasaran. L’occasion de croiser la réplique avec un acteur que je ne connaissais pas encore. Mon personnage s’appelle Bouzigue. C’est un garagiste frimeur et fort en gueule.

Première répet le jour de ma fête, premier jour de tournage le jour de mon anniversaire. Hé bé…

Hier, je suis enfin arrivé à faire une musique (qui plaît beaucoup, en frime… heu, en prime).

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Chien à réserves

  1. Val dit :

    Oui, ton personnage de Bouzigue a l’air intéressant. Un peu de cambouis sur le bout du nez, un bon chiffon pour râcler les mains et l’air supérieur de ceux qui savent ce que ça veut dire « tracer sa route ». La mécanique des voitures c’est un peu à l’image de nos vies : parfois ça roule, parfois on câle ou l’on a du mal à démarrer… par manque d’allumage…Je te sens les batteries rechargées à bloc : éclate toi bien sur ce rôle.Bises.Val

  2. Pascale dit :

    J’ai rien capté au titre c’coup ci…Bouzigue… pétard, ça te va bien. C’est le même nom que le gugusse qui avait les clés dans « Le château de ma mère ».C’est qui l’acteur que tu connaissais pas ? On vous a présenté au moins ?

  3. Le Guy dit :

    Pour revenir un instant sur les fêtes oubliées… y avait ben Pâques, mais on m’avait dit qu’il n’y avait que les Cloches qui en revenaient…Pour le Bouzigue, je dirais pour aller dans le sens de Val, un rôle de hableur qui croit en connaitre dans son rayon mais qui en définitive, n’en sait pas plus que nous… c’est ça les Acteurs… de 50 piges !

  4. Bernard Blancan dit :

    Hé hé !

  5. Bernard Blancan dit :

    Alors, le titre, ça veut évoquer le Saint-Bernard (c’est un chien de montagne qui s’appelle Belle). L’acteur, Didier Pain.

  6. Bernard Blancan dit :

    On devrait s’amuser…

  7. Pascale dit :

    Ô bon ??? Je croyais qu’il s’appelait Sébastien le chien et pas Bernard… Ouarf.Ah c’est trop fort, Didier Pain, i jouait aussi dans « La Gloire de mon père » !P.S. : les cloches c’est bien plus joli qu’une plante parasite toxique !

  8. Le Guy dit :

    Cause beau merle Pascale (y aussi des filles chez ces oiseaux là) d’une réponse à l’autre, ça va finir par faire cloche merle tout ça ! (pas mal hein !)

  9. Pascale dit :

    T’façon, j’suis pas une cloche j’suis un Agneau !

  10. Le Guy dit :

    Réponse à Pascale, à la Bernard (hé hé !) dans ces deux courts mots, le Bernard nous file souvent de quoi penser un bon moment, dans ces deux petits hé il y a tellement à dire et surtout rien à ajouter !

  11. Bernard Blancan dit :

    Cette Pascale, c’est Monsieur Cinéma !

  12. Bernard Blancan dit :

    Quand vous aurez fini de vous draguer, tous les deux…

  13. Bernard Blancan dit :

    Et allez donc…

  14. Bernard Blancan dit :

    Et encore une couche…

  15. Pascale dit :

    Merde, je crois que tu as mis notre secret sur la place publique !!!

Les commentaires sont fermés.