On s’amuse, on s’amuse

Vendredi 19 septembre 2008
Très efficace, ce faux bureau du Maire avec boiseries et moulures. Même pas dommage qu’il nous ait planté, l’autre !

Encore une scène où le Bouzigue fait le beau. Didier Pain nous campait un remarquable Monsieur le Maire. Il joue comme ses belles voitures qu’il aime tant. Un régal. Entre Rossy De Palma, Cyril Lecomte, Murray Head, Élodie Navarre, Didier Pain et tous les acteurs du coin, le casting joue à chaque fois avec un plaisir visible et partagé. Après les bonnes prises, Martin et Caussé déboulent sur le plateau avec la joie de ceux qui ont fait un mauvais coup : « ça, c’est du lourd ! Hé hé hé…».

J’ai peur de garder un brin d’accent et deux trois allures de macho pendant quelques temps. Mais c’est vrai que j’enchaînerai avec un mari coincé et cocu. La machine va se recadrer.

Un petit tour à la maison ne fait pas de mal quand même. Ressourcer la bête. Jusqu’à dimanche.

7 réflexions sur « On s’amuse, on s’amuse »

  1. Ben voilà tout rentre dans l’odre. Normal que vous ayez pas un vrai bureau de vrai maire, Didier Pain, c’est un faux maire. Ou alors c’est comme si on disait que parce que tu joues un macho, t’es un macho. ça a pas d’sens !Réfléchis.

    J'aime

  2. Ce que je dis, c’est que le socialeux il aurait dû dire non, comme toi, au lieu de dire oui puis, une semaine avant le tournage de dire « heu, j’ai réfléchi… heu… en fait heu ça va pas être possibleu… ». Toi, par exemple, en bonne sarkosyste, tu dis non, et puis c’est tout ! Pas de « mais absolument, nous faisons beaucoup pour la culture, vous savez… nous aimons Bôcoup le CinémA !…

    J'aime

  3. C’est pas faux.Vive la raie publique, vive le Président (surtout le camembert, c’est mon péché mignon).Bon cela dit, le coup bas de me traiter de sarkozyste c’est quand même un peu plus vachard que de se faire traiter de macho. Sale bête !Va falloir que tu rames beaucoup pour te faire pardonner.Tu commences quand tu veux…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.