Silence, on tourne (encore une fois ce titre!)


Lundi 22 septembre 2008
De retour en Ariège. Aujourd’hui, on enterrait Mémé Jeanne.

Nous tournions à Lapège, tout petit village accroché sur les hauteurs d’un versant abrupt de la vallée. Il n’y a qu’une petite route vertigineuse pour nous y conduire. Elle s’arrête au village. Ne va pas plus loin, la route. Et bien, en dehors du pittoresque des maisons de pierre, des rues de pierres et de la vue sur Miglos et l’autre versant de la vallée, le plus étonnant est sans doute de passer une journée sans entendre le son d’une voiture.

Profitant d’une séquence dans laquelle je ne tournais pas, j’ai emprunté un sentier… de pierres, bordé d’un impressionnant mur de quasi mégalithes, lui même servant de terrassement aux champs voisins. J’aurai pu marcher des heures dans ce décors comme dans un rêve, un monde d’avant les révolutions technologiques.

C’est bien, le cinéma !

15 réflexions sur « Silence, on tourne (encore une fois ce titre!) »

  1. Et comment ils font ceux qui voulaient rien entendre sur Mémé Jeanne ou autres personnages avant d’avoir vu le film (enfin quand il sera monté et sorti bien sûr ) ?

    J'aime

  2. Je mets au défit quiconque de ce souvenir, à l’automne 2009 (sortie du film), qu’un an avant, j’avais écrit une phrase parlant de l’enterrement de Mémé Jeanne ! Tu serais pas un peu chiant, toi ? 😉

    J'aime

  3. CHIANT !? OH, de suite les grands mots… ! Non que nenni je ne suis pas chiant, juste un peu taquin peut-etre à la rigueur 🙂 mais pas chiant non, et puis c’était une simple question que je posais 😉

    J'aime

  4. Je vois le genre : avant d’aller voir un film, il regarde les agendas de deux années pour voir s’il n’a pas lu une phrase le concernant…

    J'aime

  5. ah j’oubliai, je le sais que c’est pour rire va ;)bien que même pour rire, je ne me serai pas permit le mot « chiant » :)mais oui, je sais que c’est pour rire, pas besoin de le préciser va ;)) mais c’est vrai que c pas toujours évident pour faire passer les humeurs sur le net, si ce n’est des smileys plus ou moins capoteux 🙂

    J'aime

  6. salut, vite fait mal fait, coucou rapide te dire ici qu’on aime bien falner dans vos parages…accointances audoises-ariiègeoises…et voilà, on reviendra plus longuement…

    J'aime

  7. vite fait mal fait… heu, je ne me serais pas permi mais j’ai pas compris grand chose 😉

    J'aime

  8. oh  je voulais dire, juste dire que mon com risquait d’avoir l’air vite écrit-mal écrit. Pour le reste, ce qu’il voulait dire le com’, c’était  » juste, ai eu du plaisir à parcourir votre blog sur lequel je me promets de revenir…voilà c’est tout. et puis aussi que ça me faisait chaud au coeur ce tournage en Ariège ( je suis originaire de tout à côté…)  et bé voilà…à tantôt bientôt…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.