Flashé deux fois mais pas par des photographes…

Mardi 30 septembre 2008
Figu au terrain de rugby, ce matin. A deux heures, c’était plié. Mangé un morceau et reparti à Paris d’un coup de voiture, histoire de retrouver ma chérie et mon chez moi. Mais le tournage n’est pas terminé pour autant. Dimanche, j’y retourne !

Guy voulait que je parle du dressage du chien. Mais je ne sais pas comment ça se passe. Ce que je sais, c’est qu’il est jeune, peu patient, énorme (bien plus lourd que moi) et que quand tu a passé plus de dix minutes assis à côté de lui dans la voiture, tu rêves de plonger dans un rosier.

Ariégeois, je reviendrai en vacances !

9 réflexions sur « Flashé deux fois mais pas par des photographes… »

  1. Toujours bon de rentrer chez soi faire l’acteur… de sa vie ! après être passé devant les pièges à cons de Sarko…

    J'aime

  2. Ah bé c’est sûr, s’il y a le gave… (à dire avec le côté Bourvil ferrugineux)Alors tu roules comme un fada toi maintenant… T’aurais pas pu faire ça avé la 2pattes Té! Du temps où aucun photographe robotisé venait nous faire iéchi sur les routes de campagnesEt le gros chien y daubeHé bé, heureusement que tu t’y plaît en Ariège…Bon temps chez toi en tout cas!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.