L’autre Louise Michel

Mardi 20 janvier 2009
J’avoue. J’avais peur d’aller à cette projection. Bien sûr, parce qu’on craint toujours d’être déçu par le film terminé de gens qu’on aime. Et d’un point de vue plus nombriliste (comme toujours ici), parce qu’il y avait un pari à me faire jouer Rochefort, un dandy aristo. On me voit plutôt dans des personnages d’extraction populaire, non ?

Eh bien, c’est gagné sur tous les tableaux ! Le film est mieux que réussi. Il pourra dérouter ceux qui attendent un film partisan sur Louise Michel, une grande épopée historique. On est près des personnages, dans un parcours sensible, plus impressionniste que didactique. Pas vraiment sur les traces du téléfilm de genre.

Et puis ça fait drôlement plaisir de sentir une caméra amie qui va capter tout ce qui peut servir au personnage. À la fin de la projection, j’ai donné à Solveig du bravo et du merci. C’était la moindre des choses. Et puis, vous verrez, c’est beau la Nouvelle Calédonie !

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour L’autre Louise Michel

  1. serge barande dit :

    Tchourarem lou Caillou!Bien content pour toi! Ça fait envie donc!Y aurait-il des caméras « ennemies » qui ne capteraient que les manques…?Agour Dandy!

  2. Pascale dit :

    T’es fin prêt pour faire de la politique… »Je suis bon et je m’en félicite ».

  3. Joël dit :

    Extraction populaire !Extraction populaire !Est ce que j’ai une gueule d’extraction populaire ?

  4. Hélène dit :

    Ouaip, c’est très beau la Nelle Calédonie..En plus, je me suis laissée dire que là bas, il y avait de jolis cailloux…;)

  5. Bernard Blancan dit :

    Disons qu’il y a des caméras peu délicates…

  6. Bernard Blancan dit :

    Yes, we can !

  7. Bernard Blancan dit :

    ben ouais…

  8. Bernard Blancan dit :

    oui, ça va, hein… On appelle ça Le Caillou, d’ailleurs !

Les commentaires sont fermés.