Jour d’été

Lundi 29 juin 2009
Pas de retenue : avec No Pasaran, à Tarascon s/Ariège, on a dépassé les ch’tis !

Aujourd’hui, c’est vacances avec mon fils aîné qui traînasse à la maison. Je redescends dans sa patrie demain avec lui : Bordeaux. On va voir s’il me reste quelques amis pour la nouvelle avant-première de No Pasaran…

Samedi prochain, le film change de Tarscon : Tarascon s/Rhônes à 14 heures. Mauvaise heure mais j’y serai !

Entre temps, j’aurai le loisir d’aller faire le sourcier. Il ne faut pas rompre avec ses vieilles habitudes.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Jour d’été

  1. Pascale dit :

    Si,il faut rompre avec ses vieilles habitudes !

  2. Samuel dit :

    oui d’ailleur, cette activité avait été en sommeil pendant un petit moment.bon hé bé je te dis à demain.

  3. Patricia dit :

    Ayant vu les deux et sans chauvinisme : Les Ch’tis n’arrivent pas à la cheville de « No pasaran »… Et hop !

  4. joel dit :

    A Bordeaux, j’espère que tes amis seront de la fête, mais tu dois pas en manquer là-bas !Comme j’ai pas vu de Poussin la dernière fois, j’irai vérifier à Tarascon si j’ai pas eu la berlue.Let’s Go Poussin !!!Apparement il y a un avant première le  30 juin – 21h00 Castres Cinémovida

  5. serge barande dit :

    Eh bien, j’espère que t’as pas quand même totalement changé de trogne, sinon, tu mettras un petit panneau. ce serait ballot de te rater!Bises et à ce soir pour passer voir No Pasaran avec Lucie

  6. Guy Gauthier dit :

    J’suis les affiares avec un peu de distance… j’suis à J-5 ! Mais j’attends le 15 pour voir si les Chtis ne passeront pas !

  7. joel dit :

    A faire du buzz sur internet autant le faire vraiment !!!http://www.no-pasaran.fr/

  8. serge barande dit :

    Très grand plaisir que de voir ce No Pasaran! Partagé avec de nbx spectateurs, hier soir à Bordeaux. Film « Gaillaââârrrd » s’il en est!!! Faut dire que tout est réuni pour que l’on passe un fort agréable moment. Le cadre est magnifique, ces Pyrénées-là vous refilent une sacrée envie de s’y balader. Et les acteurs… tous remarquables (même Casanova-groui-groui et les jambons pendus – slurp!), sont servis sur un plateau par des dialogues hilarants. Cyril Lecomte (Maxence) est impeccable en gars du coin, d’apparence couillon-effaré, mais bien loin de l’être quand il s’agit de défendre ses jambons et sa terre. Bernard (son cousin) nous montre ses talents de comique, rugissant par moments et pince-sans-rire en d’autres situations. Ça fait bien plaisir de voir ce côté-là de sa palette d’acteur. Elodie Navarre brille de sa beauté et de son tempérament. Quant à Rossy de Palma, elle est tonitruante et impayable en grande gueule (ça tarte et ça vocifère), Murray Head, amerloque friqué, roublard et dandy, se pose en avocat de la cause avec pas mal d’habileté.Puis y a tous les autres (Roger Souza, que l’on ne voit pas si souvent que ça) et tout le reste à découvrir, notamment la musique qui dépote un max, à vous faire bouger la fesse sur le fauteuil, plein de situations jubilatoires, etc, etc…Au travers de ce film, on sent une bonne bande de potes qui se sont éclaté à tourner ensemble et à partager tout cela.Hier soir, la présence des réalisateurs et de 5 des acteurs, dans un débat fort sympa, a parachevé cet excellent instant. Sans compter celle d’Eric Pétetin, leader du mouvement de protestation contre le tunnel du Sompor et la RN134 en vallée d’Aspe, ce qui nous a évidemment démontré que toute ressemblance avec des évènements n’était que fortuite… (aaaarrrrffff)Bravo et merci à Martin et Caussé pour l’idée et l’originalité de leur scénar, et les corones pour mettre ce petit bijou sous nos yeux! Car y a eu de multiples bâtons dans leurs roues… Longue vie et réussite pour cette jolie toile.Foncez les gars et gates du Sud dès le 15/07 puis les autres, dès septembre. Perso, j’y retournerai voir s’ébattre ce joli petit monde, avec la joie simple du gosse qui va au cinoche.

  9. Samuel dit :

    Bon je ne rajouterai rien de plus à ce que Serge a écrit, dont j’ai eu le plaisir de rencontrer hier, depuis le temps que nous suivons ce blog.Un film rafraichissant avec un sujet serieux en toile de fond.Et puis ce bouzigue, rôle de composition comme on dit , bien que je n’aime pas le terme.

  10. Bernard Blancan dit :

    Bien reçu !

  11. Bernard Blancan dit :

    Ben, on peut pas tout faire !

  12. Bernard Blancan dit :

    Cimer, Patricia !

  13. Bernard Blancan dit :

    Ouais, c’est à l’initiative du gérant !

  14. Bernard Blancan dit :

    On s’est retrouvés ! Mais, ce qui est ballot, c’est que vous aviez déjà pris les places…

  15. Bernard Blancan dit :

    Bien sûr ! On ne refait pas les Ch’tis comme ça !

  16. Bernard Blancan dit :

    Merci, Monsieur !

  17. Bernard Blancan dit :

    Tu devrais bosser à Sud-Ouest ou à Libé !

  18. Bernard Blancan dit :

    Merci Sam !

Les commentaires sont fermés.