Retrouvé le stylo

Vendredi 31 juillet 2009

J’ai confié le texte de mon docu à Jean-Claude Janer (Les nuits de Sister Welsh) afin qu’il lise, conseille et, éventuellement, participe à son écriture. C’est son regard éclairé d’univers un brin déjantés qui m’a conduit vers lui. Et notre amitié.

 

En tout cas, le CNC me demandait de faire appel à un scénariste. C’est, dans mes petites connaissances, celui qui était le plus susceptible de piger ma démarche et de la nourrir sans la dénaturer.

 

Un des assistants de Rachid B m’a fait un planning spécial dans lequel j’ai l’intégralité de ma première semaine de tournage avec les séquences et tout et tout. J’ai besoin de ça pour me préparer. Il doit me trouver un brin obsessionnel. Tant pis. Je sais que ça peut encore bouger mais au moins, j’ai une base de projection qui me permettra de ne pas me laisser envahir par une vague impression inconfortable d’incertitude.

 

Ce soir, donc, apéro de travail avec Janer. Après ça, je pourrai espérer de trouver le temps de me remettre en écriture avant d’entamer le tournage.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Retrouvé le stylo

  1. serge barande dit :

    Apéro de travail… dans la torpeur de l’été, j’aime bien, chouette programme. Puis sur un sujet qui te tient à coeur. Ça va barder!

  2. Pascale dit :

    T’as joué dans « Sister Act » ? Merde ! T’es vraiment partout toi !M’étonnerait que le Rachid B. te trouve obsessionnel car vu comment qu’elle est trop chiadée sa direction d’acteurs, il doit l’être un chouya aussi non ?

  3. Gauthier dit :

    Ba c’est pas demain que j’vais prendre des congés pour tirer du cable sur ton docu…

  4. Bernard Blancan dit :

    T’as tout compris !

  5. Bernard Blancan dit :

    C’est mon prof d’obsession !

  6. Bernard Blancan dit :

    Viens pas avec tes câbles, tu vas emmeller les baguettes !

  7. Gauthier dit :

    Viens pas nous emmerder… bon j’ai compris !

  8. Bernard Blancan dit :

    Hé Guy, c’est pas ça. Un docu, c’est même pas un court. T’as un mec à l’image et un au son. C’est tout.

Les commentaires sont fermés.