Enfin !


Jeudi 19 novembre 2009

Un long travelling, des places millimétrées, une démarche de cow-boy fatigué, un appui sur la jambe gauche pour laisser le créneau au collègue d’en face, une gueule dont le maquillage renforce les effets de la serpe, un regard en coin, une carte professionnelle qu’on montre nonchalamment. C’était le dernier plan de mon personnage. Du moins pour la Tunisie. La Thaïlande, un premier montage dira si c’est nécessaire.

Il y a une grande différence entre le plaisir d’avoir tourné le film entre action et coupé et le ras-le-bol des contingences du tournage. Voyages, attentes. Si j’ajoute à cela les obligations liées à mon déménagement, je peux dire que Hors la loi aura été pour moi plutôt galère. Mais j’ai la certitude qu’il n’y paraîtra rien à l’image et que nous avons fait un beau film.

J’ai réussi à prendre l’avion du soir. Ce qui me permettra de ne pas me présenter au casting à l’atterrissage.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Enfin !

  1. serge barande dit :

    Effectivement, ça a eu l’air un peu compliqué… Mais j’irai voir le résultat au cinoche en temps voulu, sans penser au reste.

  2. Pascale dit :

    z’ont de drôles de costards les cow-boys de ton film dis donc ! Fin moi t’façon j’adore les westerns. Je vais tous les voir.

  3. Bernard Blancan dit :

    T’as intérêt d’y être !

  4. Bernard Blancan dit :

    La production n’est pas riche…

  5. Pascale dit :

    l’essentiel c’est que ce soit un western. L’habit ne fait pas le moine !

  6. St-Guy dit :

    Beau flic… justement y parait que Crémer fatigue !

  7. Bernard Blancan dit :

    Merci ! Je vais pas aller le remplacer

  8. Bernard Blancan dit :

    Enfin, c’est un western polar

Les commentaires sont fermés.