Attentes

Vendredi 28 novembre 2009

Déjeuner de travail avec productrices et scénariste. Retour à « retour aux sources ».


Les voix off que j’ai faites pour le docu d’un copain marchent bien. Tellement bien qu’il m’en envoie de nouvelles !


Je commence à me faire à ma tête sans moustache…


Hier soir, nous sommes allés voir Le Ruban Blanc. Tout ce que je disais de mes attentes de cinéma était présent : du cinéma, du parti pris, des acteurs et du jeu, de petites histoires qui évoquent la complexité de l’âme humaine. On m’avait dit que le film était noir, sombre, pervers. Je n’ai pas trouvé. La mise en scène magistrale ne l’est jamais. Les personnages le sont mais le réalisateur reste à une place très éloignée de l’effet, de la morbidité. C’est beau. Justesse, vérité, pudeur, beauté. C’est un chef-d’oeuvre.

 

Je n’ai jamais écrit à un réalisateur mais là…

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Attentes

  1. Pascale dit :

    Dommage que ce film ait été devancé d’une réputation sulfureuse et dérangeante parce qu’il m’a fait le voir avec des a priori au lieu de me laisser guider par ma vision à moi personnelle (comme c’est le cas 9 fois sur 10). Avec le recul j’en garde effectivement le souvenir d’un grand film, très beau visuellement. L’hypocrisie, le puritanisme, la bêtise et la cruauté ne datent pas d’aujourd’hui et on encore un bel avenir !

  2. serge barande dit :

    Eh bien tout ça c’est ballot, je t’aurai bien envoyé le Cabu pour qu’il te la croque ta fichue moustache. Too late! Festival VinoSciences???

  3. Bernard Blancan dit :

    Aussi…

  4. Bernard Blancan dit :

    J’ai mis du temps à y aller. Pas envie quand il est sorti. Et puis il y a cette fois où j’y suis allé et où je me suis retrouvé à voir…

Les commentaires sont fermés.