Avant le départ pour Clermont

Mercredi 27 janvier 2010

Le médecin des assurances était très sympa et beaucoup plus ouvert aux sourciers et magnétiseurs que Guy. Ça fait du bien de voir qu’il n’y a pas que des brutes dans ce bas monde.

Hier soir, je suis allé à l’avant-première de film de Pédro Costa sur Jeanne Balibar chanteuse. Costa et Balibar n’étaient pas du tout ma motivation. J’y allais surtout pour croiser les producteurs du film qui se trouvent être les copains qui ont produit Suerte. Je tenais à prendre le poul, savoir ce qu’ils pensaient du film, tenter de faire la part entre la politesse et la sincérité. Je crois que ça leur plait…

J’ai appris tout à l’heure que mon projet de docu était inscrit d’office à la session de mars-avril de la SCAM pour une aide à l’écriture. Il m’avaient gentiment demandé de réécrire lors de mon premier passage. Comme il se trouve que c’est ce que j’ai fait, on peut dire que ça tombe à pic. Dépôt du dossier avant le 23 février.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Avant le départ pour Clermont

  1. Pascale dit :

    C’est quoi qui plaît, la politesse ou la sincérité ?

  2. fabien dit :

    bonjour, je viens de voir indigènes en DVD pour la première fois. Vous êtes tous impressionnants. Et comme je vous ai particulièrement trouvé bon, j ai tapé votre nom dans google et me voici sur votre site. Encore bravo et merci pour le moment fort que vous m avez fait passer.

  3. Bernard Blancan dit :

    La politesse sincère.

  4. Bernard Blancan dit :

    Ça me fait bien plaisir, Fabien ! Tu as aimé Indigènes ? Tu vas adorer Hors la Loi !

  5. Le Guytounet dit :

    La brute te remercie !

  6. Bernard Blancan dit :

    Tu préfères le bon ? Le truand ?

  7. Pascale dit :

    Le bon on sait qui c’est ! Pitié pour lui.

  8. Bernard Blancan dit :

    Merci

Les commentaires sont fermés.