Trop long, très court…

Lundi 26 avril 2010

Aujourd’hui, nous tournâmes une séquence fort riche en personnages et découpée. Ainsi les temps d’attente furent-ils très longs. Et comme je n’étais pas sur mon cheval, que je n’ai tapé personne, que j’ai été gentil, je n’ai rien de particulier à raconter.

Voici donc un article très court.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Trop long, très court…

  1. GG dit :

    Plus c’est long, plus c’est court… c’est comme ça les vieux ! (lol)

  2. serge barande dit :

    Bon, c’est bien, tu n’as tapé personne et tu n’as pas pesé de tout ton poids sur ce pauvre Itak (qui en a plein les fers de ces jours de tournage sous le chaud soleil). Avec l’âge, vient la sagesse

  3. claude dit :

    Aujourd’hui nous lûmes, ma dame et moi, une paginette de blog fort maigre en intrigues et cabales. Aussi notre temps de contentement fut-il bref. Et comme je n’étais point non plus sur mon palefroi, que je n’estourbis quiconque et que même je fis montre de courtoisie, je n’ai à mon tour rien d’esbaudissant ou d’épopesque à vous narrer. Voilà donc ma réponse fort compendieuse.    

  4. Bernard Blancan dit :

    Je raconterai ton mail demain…

  5. Bernard Blancan dit :

    Souffrez ma gratitude pour un si riche et beau complément à mes pénuries littéraires.

  6. Pascale dit :

    Ah ça quand il s’agirait de dire des gentillesses, y’a plus personne !

  7. Bernard Blancan dit :

    Personne…

Les commentaires sont fermés.