Toujours aller plus vite que la musique…

Vendredi 14 mai 2010

À peine mon bras retrouve-t-il sa mobilité que je me lance dans un flamenco de quinze minutes à la guitare. Parfois, je suis inconséquent.

12 réflexions sur « Toujours aller plus vite que la musique… »

  1. Tu nous fais des haïkus, maintenant ? Tu t’entraînes pour le Japon ? Permets-moi de te rappeler que le Grand Moustachu (Proust), c’était pas du tout son genre… Pendant que j’y pense : procure-toi (dans la mesure évidemment où l’achat de ta Mercedes t’aura laissé quelques disponibilités financières) le dernier numéro de Politis. Comme tu portes à gauche, comme disent les tailleurs… On y cause de cinéma, et accessoirement de mézigue. Pardon, je voulais dire qu’on y cause mézigue, et accessoirement de cinéma… Super, ton blog. J’ai l’impression d’exister !

    J'aime

  2. T’as pas une technique pour faire ouvrir le kiosque à 23h00 ? Demain, je me ferai un plaisir de boire un café en terrasse (avec deux manteaux), avec Politis sur la table. Content à l’avance !

    J'aime

  3. pour le flamenco je connais des doublures appelle moi,je pourrai t’arranger le coup.A plus et bonne chance pour la suite.

    J'aime

  4. tu ne vas pas faire ton « Yan le Bulloch » maintenant !!!! si tu donnes des cours je suis preneur. bises  

    J'aime

  5. Je connais les mêmes. Quand je viendrai, on se fera un boeuf. Heu… un taureau !

    J'aime

  6. un bonjour d’Eole, lui t’ attend pour promener dans les marais ça te changerai les idées et leverai la pression du tapis rouge de Cannes..! c’est quand tu veux…!

    J'aime

  7. C’est clair que j’irai bien faire un tour de la propriété juché sur l’animal…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.