On passe à autre chose

don-quichotte.jpg

Mardi 25 mai 2010

Mauvaise nouvelle : je vais effacer une partie de l’article d’hier afin d’éviter toute polémique possible (bien que je n’incrimine absolument personne) avant le dialogue. Et puis par pudeur, aussi. Je remercie producteur et distributeur de m’avoir fait venir à Cannes (ils n’y étaient pas obligés) et l’attaché de presse de m’avoir donné C’est dans l’air. On reparlera du reste d’ici la sortie avec tous les protagonistes.

De retour chez nous. Ça fait plaisir comme ils disent, les joueurs de foot. Je pense n’avoir aucun problème de sommeil. J’ai une bagnole à récupérer, des clients de sourcier à visiter et un texte à apprendre pour les LIP. Pas de quoi s’ennuyer.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour On passe à autre chose

  1. Le Guytounet dit :

    Bon t’as raison avançons… efface c’que tu veux, t’façon on l’a lu ! « des clients de sourcier à visiter » pifff ! Tu seras à l’heure ma fois… de Lip ! 

  2. serge barande dit :

    T’as pas tort, je sents comme une légère effluve de polémique poindre aux naseaux. Bobines trop lourdes… Pfffffff, t’as pas dis ça à Marmande. Je vais être forcé de me taper le Pomerol tout seul moi, c’est couillon! (quoique…) Sinon, vu les températures, rechercher de l’eau fraiche me paraît très sage. Bien la photo, tu cours dans laquelle c’taprèm à Vincennes? dis-moi vite que je parie sur le bon canasson, faut que je me refasse…

  3. Pascale dit :

    Patriiiiiiiiiiick !!!! Enfin de retour !

  4. J2L dit :

    on dirait presque du David Hamilton sauf que t’es pas nu et t’es pas une jeune fille !

  5. LN dit :

    Wouaw!! Et en plus, tu portes bien une taillole ! C’est Itak? Très naturelle la photo, on dirait que tu as fait ça toute ta vie..

  6. Pascale dit :

    Bon d’accord on passe à autre chose, mais faudrait peut-être pas rater ça quand même http://www.inthemoodforcinema.com/archive/2010/05/27/interview-de-bernard-blancan-prix-d-interpretation-du-festiv.html   tu devrais peut-être changer d’attaché(es) de presse

  7. Bernard Blancan dit :

    J’y compte bien, que tu as lu !   Le client, c’était cool !

  8. Bernard Blancan dit :

    Ils m’ont pas voulu, à Vincennes… Pfffff

  9. Bernard Blancan dit :

    Ben oui, mais je l’ai mis en flou pour pas qu’il me fasse de l’ombre.

  10. Bernard Blancan dit :

    Bien observé !

  11. Bernard Blancan dit :

    Ta ta yo yolle ! Tu connais ?

  12. Bernard Blancan dit :

    Merci Pascale. T’as vu ? J’ai fait ça bien, non ?

  13. Pascale dit :

    IMPECCABLE ! Et sans prompteur. T’es un chef. 

  14. femme 1900 dit :

    bonne soirée

  15. Bernard Blancan dit :

    Je laisse le commentaire mais c’est juste une pub…

  16. Bernard Blancan dit :

    D’abord, j’suis colonel. Et puis t’aurais pu me signifier avec la même force que j’avais pas mis sur la route, quand même… Je savais que j’étais un naze.

  17. Pascale dit :

    Elle te plaise pas les femmes de  1900 ? Et je vais pas couiner parce que t’as confondu la route avec le mood !

  18. Bernard Blancan dit :

    Ben si, il faut couiner ! Les femmes de 1900, je me demande juste ce qu’elles apportent au débat. Mais bon…

Les commentaires sont fermés.