Enfermé par beau temps

Mardi 3 août 2010

Beaucoup de temps passé à mes expériences de cristallisation (notamment pour mettre au point des moyens de mieux filmer). Pour un obsessionnel de mon acabit et un homme-enfant que tout émerveille, c’est une sacrée aventure.

Et puis j’ai bossé sur mon dossier encore. Demain, nous avons rendez-vous avec ma productrice pour compléter le travail de réécriture.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Enfermé par beau temps

  1. GG dit :

    Pour se rend’ compte et fixer les esprits, ça fait combien de temps que t’es sur cette affaire de docu fiction ?

  2. serge barande dit :

    A bien y réfléchir, ça doit pas faire loin d’une cinquantaine d’années……… dès les premières cristalisations du lait dans le biberon! Ça pétrit!

  3. Bernard Blancan dit :

    Il en faut du temps pour que murissent les fruits.

  4. Bernard Blancan dit :

    On va dire que ça fait trois ans. Il faut être patient, dans ce métier. Et dans la vie…

  5. GG dit :

    51 le 9 le fruit n’est plus très mûr… juste un peu cristalisé !

  6. GG dit :

    heu 52, le 9, j’avais pris le 51 dans le 9 (c’est une expérience à faire, un Pastis 51 dans un oeuf !)

  7. GG dit :

    le sondage de la honte ou comment se regarder dans la glace en lisant le journal  

  8. Bernard Blancan dit :

    Mouais…

  9. Bernard Blancan dit :

    ça y est, il a retrouvé son neurone, papi !

  10. Bernard Blancan dit :

    J’ai répondu aujourd’hui !

Les commentaires sont fermés.