Épilogue

Lundi 6 septembre 2010

Voyage éclair en Sud-Ouest. Journées d’été.

J’avais d’abord un déjeuner chez des amis bordelais. On s’est lancés dans le projet d’écriture d’une fiction. Une comédie science-fictionnesque. C’est du sérieux, du lourd, du documenté, de l’engagé. Dans la foulée, je répondais à une interview pour le film de Jean-Claude Cheyssial. Une histoire de décristallisation d’indigène. Comment on s’est fait avoir par les annonces de Chirac et comment les pouvoirs on traîné jusqu’à Juillet de cette année pour appliquer ce qui aurait dû l’être en 1945. En attendant, le héro du film, Mechti, est mort juste après avoir touché son rappel de pension.

Pour le reste, c’était famille en bord de mer.

Je me suis interrogé, ces derniers jours, sur l’opportunité, la nécessité, le désir de continuer ce blog. La réalité, c’est que je m’oblige à écrire régulièrement tout en m’interdisant de tout dire. Et comme le peu que je dis dérange déjà certaines entités du milieu (cinématographique), je me demande à quoi ça sert. Si encore je faisais du Mediapart qui balance tout, ça aurait du sens. Mais là, j’ai le double désavantage de me censurer et de me faire pourrir quand même. Donc… Soit je repense une formule plus libre, soit j’écris un journal non publié en direct mais qui pourrait servir de base à de futures publications.

En tout cas, je crois qu’après six ans, ce blog va connaître sa fin dans sa formule actuelle. Ça s’appellera du footing à hors la loi…

Affaire à suivre.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Épilogue

  1. Fayçal Addi dit :

    Bonjour M. Blancan, je voulais juste vous prévenir que j’ai répondu à votre message… Bonne journée.

  2. GG dit :

    ba y va nous r’faire le coup d’ après Indigènes mais après Hors la loi… « je cois que je vais peut-être voir s’il serait judicieux de poursuivre ce blog… nia nia nia ! »

  3. Bernard Blancan dit :

    Oui mais là; ce ne sont pas les mêmes raisons…

  4. Bernard Blancan dit :

    Je l’ai lu mais je n’ai pas encore répondu. Vous avez lu l’article du jour ?

  5. Fayçal Addi dit :

    Oui, je trouve cette idée géniale, réaliser un film sur les indigènes qui n’ont toujours pas eu, ce qu’ils méritent de la France, si j’ai bien compris. Mais je n’ai pas tout à fait compris ce que vous voulez dire exactement, lorsque vous dîtes « Et comme le peu que je dis dérange déjà certaines entités du milieu (cinématographique) », aussi, je n’ai pas bien compris l’expression « du footing à hors la loi »…

  6. Bernard Blancan dit :

    Pour les Indigènes, ça y est, c’est réglé depuis juillet de cette année (enfin) et ça l’avait été en partie en 2006, après Indigènes. Pour ce qui est du dérangement de certains, je ne peux pas en dire davantage. Du footing à Hors la loi est en relation avec la première partie du blog (2004/2006) qui s’appelait « du footing aux palmes). Il y a un lien à droite sur cette partie du blog mise dans l’ordre chronologique.

  7. Fayçal Addi dit :

    Merci bien, je vais regarder ça.

  8. Samuel Marès dit :

    ta comédie science fictionnesque : n’est elle pas un vieux projet ou bien est ce vraiement quelque chose de nouveau ?

  9. Bernard Blancan dit :

    Il y avait une idée dans l’air, un début de travail dont je n’avais pas parlé…

Les commentaires sont fermés.