Moulins avant, Mourenx après

boisset.jpg

Jeudi 21 octobre 2010

1991, Les carnassiers d’Yves Boisset. J’ai pas pris une ride. C’était un copain qui vient de m’envoyer ça. Je dis « c’était » parce qu’on n’a pas le droit d’envoyer des photos datant de plus de trois mois.

À peine rentré de Moulins, voilà que je vais prendre l’avion pour Pau. Je vais présenter Hors la Loi à Mourenx-Ville-Nouvelle.

Je vais être jury France 2 pour le festival de Brest (grand festival de courts). Le gagnant aura la chance d’être diffusé.

J’ai oublié mon écharpe chez l’ostéo qui me disait que l’idéal, pour une tendinite, c’est le bras en écharpe, le repos et une grande patience. Je me suis donc arrêté dans une boutique du Boulevard Magenta pour m’en racheter une plutôt que de retourner signer mon acte manqué. La marchande me dit, mais vous n’avez pas la moustache, d’habitude ?

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Moulins avant, Mourenx après

  1. Ah mais, quand on sait écrire comme toi, c’est pas un blog, c’est des mémoires de guerre, des dialogues de films, des post-its de frigo… Bravo et bonne suite, Bernard ! ^^

  2. Kendhall dit :

    Bonjour monsieur Blancan!Je suis une jeune mourenxoise qui viendra avec un grand plaisir assister à la séance de « Hors la Loi » demain…J’ai hâte de pouvoir enfin vous voir « pour de vrai » comme on dit!!!En attendant, je trépigne d’impatience!!!!;) A demain!!!!

  3. Guy dit :

    Ba tu vois que t’es connus… sacré Campan va !

  4. serge barande dit :

    Ouais… eh bé tu devrais pas avoir tout ça dans ton bureau, c’est pas très bon la confiture de pétrole, ou alors je sais pas ce que tu mijotes…….. C’est pas une écharpe que t’as oublié, c’est des lunettes… je dis ça pour les rides, la photo et les presque vingt ans d’écart. N’empêche que Boisset il en a fait du bon boulot. En revanche, je savais pas que t’avais tourné avec Fabius! Tant que t’es à Mourenx, passe à Lacq récupérer un peu de gaz, ça t’aidera pour tes prépa à base de sucre… (moi je serai à Sare, cause palombite aigüe et comptage… juste regarder, hé, faut pas mélanger!)

  5. Guy dit :

    J’espère bien Serge que tu vas que les compter et pas les plomber !

  6. Sarro Philippe dit :

    Eh! Serge, Fabius c’est pas des rides en moins qu’il avait mais plus de cheveux.

  7. Bernard Blancan dit :

    Oui mais c’est un bon carnassier.

  8. Bernard Blancan dit :

    Avec celles que vous avez dégommées à Nancy, il doit plus trop y en avoir à compter, en bas.

  9. Bernard Blancan dit :

    Sur la photo, c’est pas Fabius mais Christian Abart, un copain comédien basco-parisien.

  10. Bernard Blancan dit :

    J’ai jamis dit que j’étais pas connu. Moins que Campan, c’est sûr, bien qu’il soit inconnu.

  11. Bernard Blancan dit :

    Hé bien, à tout-à-l’heure, alors !

  12. Bernard Blancan dit :

    Buenas, Jack !

  13. serge barande dit :

    Bien sûr Guy, le jour je compte tout ce qui vole et qui migre et le soir je fais la popote pour les potes (et les potesses de l’air). (N’empêche… je suis déçu pour Fabius dans le bus, ouarf!)

  14. Guy Gauthier dit :

    Bon tout ça c’est ben beau, les uns qui n’ont ren à fai que de compter les tourterelles et les aut’ qui ressortent les photos surannées… Question importante : où en est Hors-la-loi ? Peut on avoir des nouvelles fraiches ? Des chiffres des choses quoi ? (le nouvelobs sort cette semaine un numéro sur la guerre d’Algérie)…  

  15. Bernard Blancan dit :

    Désolé pour ta déception…

  16. Bernard Blancan dit :

    Hors la Loi, je n’ai pas les chiffres. Mais si l’objectif était le million, je ne suis pas certain qu’il soit déjà atteint.

Les commentaires sont fermés.