Sortie de projo

nouvelles-images-1849.jpg

 

Mardi 23 novembre 2010

Il y a des projections où tu sors en te demandant ce que tu vas dire au réalisateur et ou tu sens le regard des gens s’enfuir invariablement en une glissade subtile à ton approche. Pour Carmen, c’était tout le contraire. L’histoire est belle (on l’avait oubliée), les acteurs sont bons et bien filmés. Il y a juste les chevaux, peut-être qui en font des caisses. Et encore. Pas quand je suis dessus.

C’est bizarre de se retrouver avec un super rôle dans un film qui plaît. Bon, un super rôle de vraiment méchant. Mais tellement beau.

L’inconvénient de ce type de moment, c’est de croiser tous ces gens avec qui tu as passé deux mois, qui sont devenus des potes et puis pffuit, tant de monde, si peu de temps. Juste deux mots ici, trois là et la messe est dite. Amen. Heu… Carmen.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Sortie de projo

  1. serge barande dit :

    Eh bien, vivement qu’on la croise la Carmen ! Et toi avec, et les canassons, et les taureaux, le tout aux sons des guitares, pour voir si t’es aussi méchant que tu le dis (dans ce film et dans ton rôle)…

  2. Pascale dit :

    Mais pourquoi est -il si méchant ?

  3. Bernard Blancan dit :

    ‘t’as woir…

  4. Bernard Blancan dit :

    Je le connais, c’est un ex acteur de chez Deschamp !

  5. Joël dit :

    Est ce qu’Itak était là aussi ? Après ces mois d’absence, est ce qu’il t’a reconnu ?

  6. Guy dit :

    Quand tu va à Frankfort t’emmènes pas des saucisses alors en Camargue tu fais pas venir des chevaux ! !

  7. Bernard Blancan dit :

    Il, l’ont pas laissé passer au métro Gare de Lyon. C’est con, il avait l’invit et tout.

  8. Bernard Blancan dit :

    Mouais.

  9. Itak attend sa « Carotte d’Or » pour sa prestation sous toi dans Carmen .Ne t’a t-il pas fait briller le beau cheval blanc ?Mais oui  t’avais pas besoin de lui, t’es un immense acteur et encore une fois tu le prouves dans ce film. Saches aussi qu’en Camargue en amitié c’est pas « pfuitt et la messe est dite » comme tu dis …On t’attend , quand tu veux , tu seras toujours le bienvenu .Amitiés de nous tous

  10. Bernard Blancan dit :

    Merci Patrick. Tu peux t’attendre à nous voir débouler un de ces quatre !

Les commentaires sont fermés.