J’ai eu vingt ans…

photoidentiteBlancan.jpg

 

Samedi 25 Décembre 2010

Pour mon tournage de janvier, on me demandait une photo sur laquelle j’ai 17 ou 18 ans. Je leur envoie celle-ci. J’en ai 20. Je commençais à laisser pousser la moustache pour Indigènes.

Pour les expériences citrons, ça y est, c’est complet ! J’ai noté tous les volontaires et vais vous envoyer un mail demain.

Bonnes fêtes !

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour J’ai eu vingt ans…

  1. Guy Gauthier dit :

    1978 année Giscard… la chemise vient de sortir de sa boite ! (le col n’a jamais été lavé) déja pro !

  2. LN dit :

    Marrant, je n’ai pas vu le col de la chemise, mais le regard..

  3. Blue dit :

    Avez-vous pensé aux rivets, de quel métal sont-ils ? Et le métal, de quelle région ? Oui, je le vois ce métal déposé là depuis des millions d’années sous cet aquifère qui n’en fini pas de se gonfler de cette eau qui voyage dans le ciel. L’eau sait et m’a tout raconté, moi métal sorti par la main humaine sous le flash du photographe sait que le type prisonnier de mon emprise, cherchera l’eau.

  4. Bernard Blancan dit :

    En trente ans, pas un point de rouille. Du bon métal, oui, qui brille comme un miroir.

  5. Bernard Blancan dit :

    Je l’avais repassé, lui aussi.

  6. Bernard Blancan dit :

    C’est aussi une époque où je repassais mes chemises (période assez courte de ma vie)

  7. Guy dit :

    Regard riveté, chemise nickel, pull rustique, moustache d’ados… ça m’étonne pas que t’as eu une vie avant, en bas à droite… en descendant (je dirais rien mais j’ai vu les fruits… de la passion en février 07).

  8. Bernard Blancan dit :

    Ils me ressemblent…

  9. Joël dit :

    Je m’entraîne déjà. C’est bien la première fois que je vais « balancer » !

  10. Bernard Blancan dit :

    Tu parles. Combien de fois tu m’as balancé, toi !

  11. Joël dit :

    Oui, bon je sais, j’ai balancé mais « errare humanum est, perseverare diabolicum » ! Je crois que je vais quand même persévérer. Un sous sous titre « Pour retour aux sources ». Homines quod volunt credunt « Les hommes croient ce qu’ils veulent croire ».

  12. serge barande dit :

    Juste après le lycée… t’avais déjà ton permis de conduire! Et un semblant de mèche rebelle! Je te laisse, j’ai un chapon à attraper (pour demain), et il court vite la saloperie!

  13. Bernard Blancan dit :

    Croire, c’est pouvoir. Je préfère.

  14. Bernard Blancan dit :

    Après l’armée.

Les commentaires sont fermés.