Grippe F H3N8

Samedi 29 janvier 2011

Ça y est, j’ai la crève ! Forcément, à tourner en extérieur dans le Nord au mois de janvier, il ne faut pas non plus s’attendre à jouer longtemps au « même-pas-froid ».


Je sais bien que certains aimeraient que je raconte plus de choses des tournages. Mais voilà, je suis pudique. Vous savez ce qu’est un plan de travail ? C’est une sorte de grand tableau dans lequel le tournage est représenté de façon chronologique avec, pour chaque jour, les horaires, lieux, acteurs, figu minutage, séquences… Bref, il y a tout. C’est toujours un exploit de gérer un plan de travail. Et c’est en grande partie le rôle du premier assistant, avec le réalisateur et validation de la production.

Très souvent, ce plan de travail va concentrer au maximum les séquences des acteurs sur un minimum de jours. Ce qui fait que, dans une journée, un acteur va enchaîner trois ou quatre séquences. Il peut tourner trois jours et être très présent dans le film. C’est généralement ce que je vis mais, pour une fois, pas ici. Je suis l’escroc du tournage, le braqueur : ma présence est étalée. Ce qui fait, concrètement qu’il peut m’arriver d’avoir de très courtes journées effectives.

En commençant ma jeune carrière, je culpabilisais de telles situations. Aujourd’hui, si ça arrive, je ne me flagelle plus.

Deux mots de mon travail sur cet épisode de Magellan. Je connais Claire, la réalisatrice, depuis plus de dix ans. La première fois, elle était assistante de mon premier PJ. Comme à chaque fois, je me sens bien dans son équipe. En confiance et heureux. J’ai toujours dit qu’une équipe ressemble au réalisateur.

Et allez, j’arrête parce qu’on va encore dire que je fayote. C’est pour ça que je ne veux pas parler des tournages en dehors de l’anecdotique, du parallèle, de l’à côté et des chevaux.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Grippe F H3N8

  1. Tu en dis un minimum mais ça m’intéresse quand même, j’adore le Cinéma, comme tu t’en doutais…Cette réalisatrice, tu peux pas dire son nom que je fonce sur google ? Allez, bonne suite Bernard…et bientôt les Oscars ! ^^

  2. Guy Gauthier dit :

    Quand t’as ren à di quesque tu peux parler du Guy !

  3. Pascale dit :

    Tu vas encore te taper un cheval ?

  4. serge barande dit :

    Faire chauffer une casserolle d’eau, verser l’eau bien chaude dans la tasse, rajouter le rhum (pas mal de rhum), la tranche de citron et le sucre de canne. Touiller et boire bien chaud. Répéter ces soins 6 à 7 fois par jour entre les prises et les hennissements intempestifs. C’est pas marqué ça sur le plan de travail ??? (Hier soir, j’ai fini par jeter tes citrons à la poubelle, une soirée bien triste ma fois)

  5. Bernard Blancan dit :

    Claire de Larachefoucauld

  6. Bernard Blancan dit :

    Ben, le Guy, a di ren non plu

  7. Bernard Blancan dit :

    Mais quel esprit…

  8. Bernard Blancan dit :

    J’ai fait. ça fait du bien mais ça tient pas…

Les commentaires sont fermés.