Le cinéma me manque

Mardi 19 avril 2011

Il y avait longtemps que je n’avais réussi à tourner dans un court-métrage. Je l’ai fait il y a peu à Reims dans Junior de Julia Ducournau. J’ai failli regretter d’avoir accepté parce que c’était un petit rôle et que, dans les courts-métrages, tant qu’à faire, j’aime bien avoir à défendre des personnages sur la durée. Mais bon, le scénario me plaisait et je tenais à retourner dans un court.

Au tournage, en voyant ce qui était tourné, la façon dont ça l’était, en considérant le potentiel de jeu et de sympathie des jeunes acteurs (dont la jeune Garance Marillier), en observant la qualité de l’image et de la lumière, je sentais un lourd avenir festivalier à ce film. Mais j’avoue que je n’avais pas imaginé qu’il serait sélectionné à Cannes dans La Semaine de la Critique.

Deux films à Cannes, donc : Jeanne la captive de Philippe Ramos dans La Quinzaine des réalisateurs et Junior de Julia Ducournau à la Semaine de la Critique.

C’est aussi ça, le cinéma : ce petit jeu de vanité que l’on rejette mais qui nous réjouit quand on est sélectionnés.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Le cinéma me manque

  1. Le Guy dit :

    C ‘est l’histoire de ce court et du costume perso ?

  2. Bravo Bernard ! Et tu seras à Cannes, même pour dire bonjour aux copains ?

  3. serge barande dit :

    J’croyais que t’étais en vacance dans le Sud avec ta Douce, toi!!! JUNIOR… C’est pas un peu tard pour toi ?…. Enfin, Dieu reconnaîtra les siens… BON, sinon, c’est bien. Tu sautes du junior sur la pucelle (ou sur la captive, comme tu veux! je dirai rien…), et bientôt sous l’oeil de Martinez………………… Un remake ou quoi!? Ce matin, le vent a tourné au sud, et je sens le crottin du cheval que tu vois. Allez, en piste l’artiste! Va niter!

  4. Joël dit :

    Va falloir que tu t’installes à Cannes, cela sera plus simple, moins de trajet. C’est officiel pour Jeanne Captive, et pour Junior. Vanitas vanitatum et omnia vanitas « Vanité des vanités, tout est vanité » comme disait l’autre !

  5. Bernard Blancan dit :

    heu…

  6. Bernard Blancan dit :

    Je ne pense pas y aller. Mais qui sait…

  7. Bernard Blancan dit :

    Quel délire…

  8. Bernard Blancan dit :

    Ben, ce coup-ci, j’ai attendu que ce soit officiel. Je le savais avant…

Les commentaires sont fermés.