Départ au gîte !

Lundi 23 mais 2011

Il me reste la soirée pour tout vérifier, mettre en sac. Demain, départ vers le 64 ! Une semaine de tournage avec des baguettes, des pendules, des montagnes et peut-être même de la pluie, vendredi. Ça va changer de la prison d’aujourd’hui. Un sacré contraste.

Au vu des nombreuses absences de réactions à mon article d’hier, ça me rassure. Je ne suis pas toujours dans le sens du vent.

Le soleil se couche sur le bonzaï feuillu.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Départ au gîte !

  1. Gauthier dit :

     » Le soleil se couche sur le bonzaï feuillu » c’est codé ou quoi ? -la sortie de douche du Sofitel- !  Profite bien de ton tournage… on aura sans doute des nouvelles mercredi soir ! (un jour de route, un jopuir de tournage et les commentaires…)

  2. serge barande dit :

    Outre la « déformation », j’aime bien prêter attention à ce que le type qui s’occupe des bruits ne prenne pas le spectateur pour un couillon! J’ai tellement remarqué ça, avec comme exemples récurrents la vue d’un vol d’oies avec en fond, des cris de grues, ou encore celle de mouettes rieuses (cf. Gaston), avec des cris de goélands les accompagnant, etc. Question d’exactitude. Il en est de même pour certains plans, où le monteur se fait franchement dessus! Sinon, t’as bien dû te cailler quand t’as tourné Magellan dans ch’Nord (condensation à chaque parole). Pour le reste, fais quand même attention aux orages, avec tes baguettes métalliques! Pour ta phrase de fin, comme le relève Guy, y a du Radio Londres là-dessous.

  3. serge barande dit :

    Alors que Bernard avance fermement dans ses projets, le gouvernement avance au radar et tombe dans le panneau.

Les commentaires sont fermés.