Ça y est, c’est la descente !

Lundi 20 juin 2011

Premier jour de montage avec monteuse. Heu… démonteuse. Non, je plaisante. C’est très constructif un regard neuf et un vrai savoir faire.

 

Ce matin, je devais être dans l’état de mes rentrées des classes quand j’étais gamin ou même instit. La chocotte !

 

Ma phase d’euphorie de l’autre jour était déjà retombée il y a deux ou trois jours. Aujourd’hui j’en suis à « putain, il faut que j’arrive à le trouver, ce film ! ».

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Ça y est, c’est la descente !

  1. Gauthier dit :

    ha, le montage ! Aller je te laisse avec ton oeuvre…

  2. serge barande dit :

    Ah non, parle pas de rentrée des classes, je suis en train de passer le BAC pour la vingt-et-unième fois, et c’est toujours pas coton-coton……. Mais tu vas le trouver « ce film », la monteuse pro va t’accompagner un bout de chemin. Je te laisse, faut que je révise la bataille de Gergovie.

  3. Gauthier dit :

    A ton âge Serge, t’as pas honte… autant vivre sans !

  4. Bernard Blancan dit :

    Mon ouvrage, veux-tu dire…

  5. Bernard Blancan dit :

    1515 ?

  6. Bernard Blancan dit :

    Sans bac, aujourdhui, tu peux pas t’inscrire en fac.

  7. serge barande dit :

    1515?????…………. Heu…………. Madiran !!! non, pas honte – pas bac; content quand même !

  8. Gauthier dit :

    ça sert à quoi ta FAC ? pour finir devant une caméra à faire le beau…

  9. Bernard Blancan dit :

    T’as le boc, c’est déjà pas mal !

  10. Bernard Blancan dit :

    Il serait pas un tantinet jalou, le Guytounet ?

  11. Gauthier dit :

    L »année du bac, le Guytounet comme tu dis, il avait 18 ans, et c’était en 68, et il était dans les manifs alors que certains, petits minos sudouestiens, était à peine au collège et en schort les week-ends…

  12. serge barande dit :

    Tu sais ce qu’ils te disent les minos sudouestiens… (lol, comme tudis). Moi j’avais 7 ans, l’âge de raisins, heu… de raison! et de bien belles culottes courtes (velours grosses cotes) que la terre entière m’enviait !

  13. Pascale dit :

    Si tu veux une bonne paire de ciseaux, je peux passer !

  14. Bernard Blancan dit :

    j’ai jamais manifesté, en dehors de ma sympathie à Giscard

  15. Bernard Blancan dit :

    Ouais ben, pour ton makinf-off…

  16. Bernard Blancan dit :

    Ça te va si bien

Les commentaires sont fermés.