ça pèle pas, au Ponnèse

Lundi 18 juillet 2011

Dans une boutique d’Athènes, un t.shirt affichait : « crise grecque = no job, no money, no problem ». C’est vrai que ça ressemble un peu à ça. Après Delphes, nous sommes dans un village balnéaire du Péloponnèse. Seuls touristes étrangers. Et comme les Grecs ne sont pas très riches, il n’y a pas grand monde. Le soleil, la mer, pas un chat. Il y a pire.

Cette nuit, j’ai fait un rêve de politique française. Le maire de Clermont se résignait à voir la droite remporter les municipales, je déjeunais dans une cantines du PS à côté de François Hollande. À la même table, il y avait Aubry et Ségolène. Hollande semblait sûr de son coup. Plus tard, j’étais chez les verts. Comme ils n’arrivaient pas à se mettre d’accord sur un texte, ils finissaient par adopter une image, recyclage d’un ancien logo avec juste un petit personnage en plus. J’espère que ce n’est pas la Pythie qui m’a passé ces infos.

J’avais acheté deux bouquins pour les vacances. Mais je les ai oubliés. Je me suis donc réfugié sur un best seller acheté à la hâte à l’aéroport. C’est la première fois que je me trouve avec un bouquin aux qualités littéraires strictement inversement proportionnelles au million de lecteurs.

Bon, là, je pars piquer une tête avant de me remettre à l’écriture de mon bouquin-guide sur les sourciers. Je ne pense pas faire œuvre de littérature ni n’attends un succès public.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour ça pèle pas, au Ponnèse

  1. serge barande dit :

    J’apprécie ta grande générosité : apporter ainsi ton aide à un pays en crise. Une oeuvre emprise de socialisme, car si tous les Français partaient passer ne serait-ce qu’une semaine en Grèce, l’économie relèverait un peu la tête. J’en connais donc au moins deux : toi et le fameux Stéphane B.! Et ne rêve pas trop aux primaires ni à l’humour corrézien !

  2. Joël dit :

    Pythie ou Sibylle ? Je pense que c’est plutôt la Sybille qui t’a passé l’info. Elle est plus indépendante, plus délirante et beaucoup plus nomade. Cela te correspond beaucoup mieux. Bon bain !

  3. Le Guy dit :

    Le soleil, la mer, un chat.. reste François Degueldre !

  4. Joël dit :

    Guy enfin ! C’est Francois Deguelt Le ciel, le soleil et ….

  5. Pascale dit :

    C’est quoi ton bouquin ? Musso ou Levy ?

  6. Le Guy dit :

    Son bouquin, c’est l’histoire d’un mec qui a trouvé une baguette et fabriqué des palmes…

  7. Le Guy dit :

    Bernard Giraudeau ou Bernard cherche de l’eau dans le midi…

  8. Bernard Blancan dit :

    Vive DSK !

  9. Bernard Blancan dit :

    Tu as raison. Je suis plutôt Sibylle. 73_51 !

  10. Bernard Blancan dit :

    FD ?, Moi ?

  11. Bernard Blancan dit :

    Merci, Joël !

  12. Bernard Blancan dit :

    Bien vu, la championne ! C’est Musso… Pffff

  13. Bernard Blancan dit :

    Oui mais ça, c’est le mien de bouquin…

  14. Bernard Blancan dit :

    gire au dos…

Les commentaires sont fermés.