J’ai vu Intouchables !

Nous avons choisi ce dimanche matin pour aller voir Intouchables. Pour espérer avoir une place. Au MK2 Gambetta, on se serait cru dans la fille d’attente du premier Mac Do soviétique. Quand un film a un tel succès (5 millions en deuxième semaine), on a envie de voir, de comprendre. Un tel phénomène mérite que l’on dépasse le premier dédain pour une comédie dont la bande annonce raconte déjà l’hyper simplisme du scénario.

 

Salle pleine, 10 heures et demie, le film commence. Dès les premières images, cerveaux droit et gauche entrent en lutte. Une partie de moi me dit : putain, les facilités, c’est pas très bien joué, c’est forcé dans le dialogue et cette musique dégoulinante… Et l’autre partie se laisse embarquer du rire aux larmes, aux rires, aux larmes. Intouchables !

 

Qu’est-ce qui fait que nous nous précipitons par millions voir cette comédie ? La fatigue d’une France qui en a ras-le-béret du prêt à penser, de l’agressivité, des problèmes. Une forme de rêve qui prend corps, un monde qui nous sort du réel des relations sociales pour nous dire qu’on voudrait tous que ce soit plus facile, plus cool, la vie. Une petite régression bien symptomatique d’une époque, à laquelle nombreux spectateurs vont encore se livrer, avec plaisir.

 

Demain, je pars pour Bordeaux. Je vais enregistrer des voix d’enfants pour le prochain film… Retour jeudi.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour J’ai vu Intouchables !

  1. Vernay dit :

    Bonsoir, Je trouve votre commentaire intéressant, je vous renvoie pour compléter votre critique à l’article de libération avec lequel je ne suis pas franchement d’accord. Au plaisir de vous lire,

  2. Bernard Blancan dit :

    Je vais aller lire ça !

  3. serge barande dit :

    Pas encore vu cette affaire. En ce moment, y a trop de champignons dans les bois pour se cloîtrer au cinéma. Alors, peut-être, aux premières pluies… Sinon, vendredi, une Grande passait ici, Patti Smith, du feu de Dieu!!! Grandiose.

  4. Le Guy dit :

    Un succés faut toujours se demander pourquoi on aime pas car peu pas y avoir 5 millions et encorce ça va aller à 11… de gens qui se trompent, la crise a bon dos, penses aux 21 millions des Chtis

  5. Pascale dit :

    Je crois que tu te fais des noeuds au cerveau pour rien et à côté de la plaque, si je peux me permettre votre honneur. Sans vérifier, j’aurais tendance à dire que ce sont toujours les comédies qui cartonnent au box office français avec les sagas pour ados en deuxième position. J’ai ri à ce film, beaucoup même. Grâce à Omar Sy, basta. Sinon, je l’ai trouvé malhonnête… Et moi qui pleure si facilement je n’ai JAMAIS été émue. Sortir d’un film qui parle d’un tétraplégique et se dire : « qu’est-ce que ça doit être chouette d’être paralysé » montre à quel point ce film est mal foutu, mal écrit et passe complètement à côté de son sujet… Si les gens ont envie de faire semblant de s’apitoyer, grand bien leur fasse.   Ce film m’a énervée. http://www.surlarouteducinema.com/-_les_films_-_bof_mais_pourquoi_pas/

  6. Bernard Blancan dit :

    Tu auras noté que je n’écris pas la bible et que je m’intéresse plus au côté sociologique que cinématographique…

  7. Bernard Blancan dit :

    Mais je ne dis pas autre chose. En terme de cinéma pur, c’est pas bon. Mais dans ce que ça raconte, aujourd’hui, en ce moment, à cette époque, ça donne envie d’aimer.

  8. Bernard Blancan dit :

    Patti Smith, ou sa fille ?!

Les commentaires sont fermés.