Retour à Paris

Je reviens avec plein de sons d’enfants. Il me reste à travailler sur le montage et, peut-être déjà sur la musique. Et à faire un article digne de ce nom.

Il parait que, pendant que je rentrais chez moi, Binouze est mort. Le pauvre…

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Retour à Paris

  1. serge barande dit :

    Digne de Cenon, même! Et ouais, il a mouru Binouze! Mais il est élevé au grade de Commandant. Dans ce troisième épisode, tu renoues avec un rôle muet, certes court, mais tu le fais bien. Fallait pas rater l’image! Au fait de « sons » d’enfants, (cris de gnares, etc.), sur le coup des dix heures, y a une volée de moineaux qui vocifèrent dans la cours de récré de la Primère d’à côté. Y a du Vivant tous ces matins-là!

  2. Bernard Blancan dit :

    Si tu vois traîner des billes, tu les piques ! J’en fais la collec…

Les commentaires sont fermés.