Confession

nouvelles-images-3419.JPG

Selon Bourdieu, j’ai sacrifié mon habitus, j’ai trahi une nouvelle fois ma classe sociale, contredit mes discours gauche dure : je suis allé skier à Megève.

Skier est un bien grand mot. J’ai traîné sur les vertes, me suis aventuré sur quelques bleues, ne prenant strictement aucun risque de m’en faire, des bleus, ou de me retrouver sur une civière. Badigeonné de crème solaire pour éviter le bronzage « je fais du hors piste », je me suis même enrhumé en attendant que les copains aient fini de faire les marioles.

Voilà, c’est dit, on n’en parle plus. Demain, patates à l’eau !

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Confession

  1. serge barande dit :

    Mais qu’est-ski a fait…!? Sacré Bourdieu de nomdidiou!

  2. Samuel Marès dit :

    patates à l’eau : tu as tout dépensé  ? 

  3. Joël dit :

    Pour accomoder tes patates, Faire suer l’oignon, Dorer les lardons, Découper le reblochon Facultatif conseillé, ajouter un verre de vin blanc sec, mais bon !

  4. Gauthier dit :

    tu nous a beaucoup manqué l’inverse pas sûr !

  5. Bernard Blancan dit :

    Toujours en forme, à ce que je vois !

  6. Bernard Blancan dit :

    même ce que j’avais pas…

  7. Bernard Blancan dit :

    Heu, ça, c’est ce qu’on bouffait là-bas. Envie de verdure…

  8. Bernard Blancan dit :

    Mais si, mais si !

  9. Pascale dit :

    Traître,vendu !!!

  10. Bernard Blancan dit :

    social traitre, oui, j’avoue…

Les commentaires sont fermés.