Obtus

radio.jpg

Ce matin, j’ai allumé la radio. Comme il y avait le président, j’ai éteint la radio. Je ne suis pas très ouvert, comme mec.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

29 commentaires pour Obtus

  1. Sarro Philippe dit :

    Euh! rassure toi t’es pas le seul, chaque fois que je l’entend à la radio ou que je le vois à la tv, je zappe. Je le boycote.

  2. serge barande dit :

    Obtus?! Pour un type qui a inventé le triplace… Là, tè, que t’étais ouvert!…

  3. Samuel Marès dit :

    tiens moi aussi, c’était dans ma voiture me rendant au travail. Il y avait Mme Lepen sur une, alors je zappe et sur l’autre le Président , et bé j’ai enclenché mon CD.

  4. serge barande dit :

    Ah ouais, ils exagèrent! Alors pour faire « front », je me passe en boucle les compils de Jean Sablon et Marcel Amont, la New Wave quoi!

  5. Pascale dit :

    ça m’a fait pareil sauf que j’ai pas zappé, courageuse que je suis ! Mais il  m’a fallu un temps d’adaptation. Je ne savais pas si c’était lui ou l’autre couille de Hollande, vu qu’il s’est mis à parler de la même façon. Sinon, ton film sur les obèses, c’en est où ?

  6. Gauthier dit :

    Honte à toi Bayonnnais de mes d… faire un coup pareil au Président de la République, hier !

  7. Bernard Blancan dit :

    Pareil pour les impôts. C’est le premier président avec qui je me suis démerdé pour ne pas être imposable. Grâce à ses niches… Ouarf ouarf !

  8. Bernard Blancan dit :

    L’internationale en boucle, ça fait du bien.

  9. Bernard Blancan dit :

    J’ai trouvé le gugusse qui a piqué les disques de mes grands-parents !

  10. Bernard Blancan dit :

    Que je fais maigrir par la pensée ? Ben, j’attends que tu veuilles bien le voir.

  11. Bernard Blancan dit :

    C’est à Ba Ba, c’est à Yo Yo…

  12. Pascale dit :

    t’as dit que tu avais un GROS film en cours !

  13. Bernard Blancan dit :

    J’ai pas dit film de GROS. Je t’aurais appelée. Je déconne…

  14. Pascale dit :

    ben si je suis grosse, je suis une fille n’oublie pas.

  15. Gauthier dit :

    « l’autre couille » je conteste car lorsqu’on est Sarko-dépendante il faut assumer, après tout, 25% pensent qu’y faut pas avoir honte… dès fois elle est un juste la fille de son blog ? Après elle va chigner pour qu’on intervienne pour des potes qui montent un dossier court au CNC ! ba oui, ça va changer en mai…

  16. Bernard Blancan dit :

    Merde, c’est vrai ça !

  17. Bernard Blancan dit :

    Tu vois pas qu’il nous mette Mère Kel premier misnistre ?

  18. Pascale dit :

    J’ai biglé où « on » parle de sarko dépendante me concernant ?

  19. Gauthier dit :

    « Je ne savais pas si c’était lui ou l’autre couille de Hollande, vu qu’il s’est mis à parler de la même façon » c’est avec ce genre de réactions à la con qu’une partie de nos concitoyens votent pas et l’autre on sait ou… alors arrête de faire chier avec tous pourris ou tous les mêmes, tu peux être intelligente une fois, merde !

  20. Bernard Blancan dit :

    Il a pas tout compris…

  21. Bernard Blancan dit :

    Alors là, on va se calmer, la Guitounnette ! Pascale, c’est pas parce qu’elle dit que Sarko se met à parler comme Hollande (elle parle de la musique de la voix), qu’elle dit « tous pourris ». T’açon, avec vous deux, on sait jamais quand vous déconnez…

  22. Gauthier dit :

    J’ai toujours su qu’ten pinçait pour elle alors !

  23. Pascale dit :

    Ma pauvre Guytoune, parvenir à ton niveau d’intelligence et de clairvoyance, franchement je renonce. Je n’y arriverai jamais.

  24. Pascale dit :

    Et merci de ne pas étaler l’histoire entre BB et moi sur la place publique !

  25. Bernard Blancan dit :

    Pardi !

  26. Bernard Blancan dit :

    Mais si, tu peux le faire !

  27. Bernard Blancan dit :

    Tout le monde est au courant, tu sais. De même qu’entre toi et La Guytoune, ça s’est vite su aussi.

  28. Pascale dit :

    C’est vrai que j’suis à voilvap’ mais j’aime mieux les mecs comme toi qui ont un cerveau !

  29. Bernard Blancan dit :

    Un tout petit, quand même

Les commentaires sont fermés.