ça monte !

Journée de bidouillage son avec Jean-Jacques. Il recale les mots à la syllabe, peut vous changer l’intonation d’une réplique. Les acteurs peuvent mal jouer. Le son les rattrape. Mais le montage son, c’est aussi inventer encore de nouveaux gags, de nouvelles inventions. À chaque étape, le film s’améliore. À un moment donné, il va falloir arrêter.

 

Demain, je vais à l’école de Loupiac pour montrer le film aux gamins qui l’ont inventé. Une version soft pour leurs petites têtes. Je vais même enregistrer le débat. Au cas où…

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour ça monte !

  1. Hêtre dit :

    Loupiac. Tu vas savourer. Entre la gueule des gosses qui vont voir les tronches mises sur leurs voix et le pinard de prestige, je t’assure que tu vas savourer. Pour le reste tu as raison si tu fignoles trop tu vas faire des jaloux.

  2. Gauthier dit :

    OK avec toi sur le son. J’ai regardé les plans de mon docu-fiction tourné il y a 15 jours en Lorraine (j’ te l’avais pas dit) et j’ai trouvé ça fadasse et pas terrible. Alors montons l’ours, mettons de la musque, du son, des voix off, étalonnons, mixons et après ça le fera… « Les fantômes de la Grande Guerre »

  3. LN dit :

    Le pinard de prestige, je le savoure en apero! Un petit débat avec les enfants, c’est une excellente idée..Avec de belles surprises à la clef..

  4. Lydie dit :

    Loupiac ? … j’y suis en 10 minutes ! Ben mince alors, même pas été invitée à regarder la « version soft » à l’école ! (j’suis restée très gamine, je ne sais même pas comment j’ai pu voir Le grand soir !?) râle râle… !    

  5. J2L dit :

    vous allez voir que Le Guy et Le B.B vont se retrouver en sélection dans un même festival, un de ces jours, ou bien un dans le jury l’autre sélectionné !!!

  6. serge barande dit :

    Ben oui, comme un bouquin… peaufiner jusqu’à plus soif (Loupiac…), jusqu’à la lie! J’espère que ça s’est bien passé avec les mioches. Y a toujours de l’inattendu en plus, parce qu’eux ils ont la spontanéité, montent rien, descendent beaucoup mais involontairement, rien à voir avec les critiques cul-pincé, pour lesquels « il faudrait plutôt rester dans la norme » (gnan-gnan), ne pas trop surprendre, etc. Mais t’es au courant, me semble-t-il… Et tchin! du coup… mais gare au coude-elbo!

  7. Joël dit :

    On attend le retour d’expérience avec les gamins de Loupiac. Je pense que cela va être savoureux.

  8. Bernard Blancan dit :

    Il y aura des jaloux, de toute façon.

  9. Bernard Blancan dit :

    Heu, il n’y a pas non plus que la technique, Guytounet !

  10. Bernard Blancan dit :

    Très agréable, en tout cas.

  11. Bernard Blancan dit :

    On va voir ce qu’on peut faire. On a parlé d’une projection au cinéma du coin. Le Lux

  12. Bernard Blancan dit :

    On se fera pas de cadeau, je te jure !

  13. Bernard Blancan dit :

    À la tienne !

  14. Bernard Blancan dit :

    ça vient !

Les commentaires sont fermés.