55

P1010397.JPG

Je suis un grand malade. Je me retrouve en train d’écrire deux bouquins en même temps et un projet de film. Cette boulimie est directement imputable à un facteur psychologique évident : je vais avoir 55 ans cette année. Allez savoir pourquoi, 55 ans, c’est pire que 50 et même que 60. Le double chiffre qui fait mal.

Pour me remonter le moral, devant le distributeur de billets, le destin m’a présenté un monsieur qui devait bien en avoir 66. Il s’est approché et m’a tendu la main. « Je voulais vous dire que j’aime tout ce que vous faites. Je vous ai vu dans tous vos films ». Je dois avouer qu’en cette période actorale de vaches maigres, ça fait du bien à un ego en crise de la cinquantecinquaine.

 

Pour ceux qui ont vu Retour aux sources (ou vont le voir lundi), vous devez vous demander où j’en suis de mes expériences bizarres d’action de la pensée sur la matière. Eh bien, autant vous le dire, je continue. La nouveauté, c’est que je teste des groupes d’individus répartis aux quatre coins du pays et qui agissent sur de la germination de graines alimentaires en germoir. Pour l’instant, les résultats vont dans le sens de mes hypothèses (entre +7 et +12%). Il n’est pas impossible qu’un de ces jours je fasse appel à des volontaires… Peu me chaut que l’on me prenne pour un hurluberlu. Tout ceci m’amuse beaucoup et les graines germées, ça fait de très bonnes salades, excellentes pour la santé. En fait, je suis un petit malin. Je fais intervenir des gens pour remplir davantage mon assiette et accentuer mes récoltes, gratos. Organismes Gentiment Modifiés, dira Serge. Ça ne fait de mal à personne.

 

Bon, c’est pas tout, après avoir fait le bricoleur dans l’appartement, je vais reprendre la plume. Ce soir, nous irons vérifier sur grand écran si le cinéma se porte bien.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour 55

  1. Samuel Marès dit :

    comme disait l’autre, ou le chantait , le travail c’est la santé…

  2. Lydie dit :

    55 ans, d’accord, c’est un drame , mais tu as fait plein de choses et tu es toujours en train d’en faire plein, alors…

  3. hetre dit :

    Moi je ne double les chiffres que dans 2 ans. C’est pour ça que j’en fais bien moins que toi. Mais fais attention quand même il ne suffit pas d’acheter un très gros stylo pour écrire beaucoup. En attendant, chapeau bas pour tes entreprises.

  4. Lydie dit :

    55 ? Une de ses villes a résisté aux assauts ; tu peux bien résister aux assauts du temps !   « Double chiffre qui fait mal » ? … pense à ceux qui en sont à 11 et qui voudraient avoir déjà le 22 ! re-

  5. serge barande dit :

    Hé-hé! Marrant. A l’heure où je lis tes perfomances germinatives, figure-toi que j’ai un plat de lentilles en route! Où viennent de se noyer malencontreusement 4 belles montbelliardes. Plat tôt entamé pour libérer ma matinée, vu que je vais chercher la maman et le bébé à Bagatelle dans une heure. Je viens d’aller touiller et, effectivement, elles ont elles aussi pris du volume, mais n’espèrent pas germer du tout. Autant dire que je viens d’échouer. Quant à 55 balais qui approchent et à la (pseudo)boulimie qu’elle entraînerait chez toi (pseudo, car ça fait un bail que tu conduis plusieurs charrettes de concert), il faudrait que certains neuro-psychologues planchent… Perso, je n’y crois pas. En tout cas, avec tes « OGM » (Organisation Généreusement Manigancée), tu vas peut-être nous prendre quelques kilos, et gratos de surcroît! C’est donc un neuro-psychologue diététicien qui doit intervenir (Maïté peut-être?!…) A demain!

  6. denis dit :

    Mon germoir tourne à bloc dans ma cuisine depuis un an, donc si tu as besoin de cobayes dans les Pyrénées…

  7. LN dit :

    Mdr, les commentaires de Serge me donnent la pêche.. Pf, 55 ans, c’est jeune, avec l’experience en plus..Mais gaffe au burn out, entre les » graines généreusement manigancées » (merci Serge, c’est pas faux)…les deux bouquins en même temps ( tu es ambidextre? ) , le ciné, la réalisation, le magnetisme, la sourcellerie…ne reste plus que l’experience chamanique en Amazonie…

  8. Bernard Blancan dit :

    Alors, j’ai la santé !

  9. Bernard Blancan dit :

    Je ne sais pas si tu m’aides beaucoup, sur le coup…

  10. Bernard Blancan dit :

    Doublons-en encore quelques-uns !

  11. Bernard Blancan dit :

    Là, tu essaies de te rattraper, mais c’est pas gagné…  

  12. Bernard Blancan dit :

    Pour la germination des saucisses, c’est pas ici, Monsieur !

  13. Bernard Blancan dit :

    Bien, bien. Quel type de germoir ? Tu as une balance de précision ?

  14. Bernard Blancan dit :

    Elle veut m’expédier, celle-là…      

  15. serge barande dit :

    La germination des saucisses…. Bonjour le concept!!! Pire que la multiplication des pains. Faut bien approcher des 55 balais pour penser à des cochonneries pareilles! C’est pas à moi que ça viendrait à l’esprit……. Même étant pépé!

  16. Lydie dit :

    MAIS OUI, C’EST VRAI, TU NE LES AS PAS ENCORE !!! TU ES TOUJOURS UN PETIT JEUNOT ! En plus, dans environ 9 mois… UNE RE-NAISSANCE ! Que de la joie pour toi, là ! Et, en attendant de retomber dans une période actorale de boeufs gras… tu peux continuer de boulimer, de projetiser, de àsuivrer, on aime ! Et là, j’me suis bien rattrapée ?? J’ai gagné, hein ???

  17. denis dit :

    Pour te répondre, le germoir c’est le modèle 3 étages de magasin bio et pour la balance, je devrais pouvoir me débrouiller pour en dégotter une si besoin est.

  18. Bernard Blancan dit :

    Tu faisais moins le malin, tiens, lundi soir !

  19. Bernard Blancan dit :

    Mouais… C’est un peu barandesque, quand-même…

  20. Bernard Blancan dit :

    Noté

Les commentaires sont fermés.