Puisque je le vends bien…

couv-sourcier.jpg

Une bonne nouvelle : Secrets de sourcier, pour 2012, s’est vendu a plus de 2.000 exemplaires. Pour un sujet aussi pointu, c’est vraiment bien. Du coup, l’éditeur m’en prend un autre sur le magnétisme. Je donnerai le titre le moment venu. Il est déjà écrit. Je n’ai plus qu’à le retravailler et le corriger.

 

Moi qui manquais de travail, c’est déjà de l’histoire ancienne. Allez, demain, Cadillac avec Ogres Niais !

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Puisque je le vends bien…

  1. Lydie dit :

    Merci pour ce joli moment surprenant de cinéma ! Sur les 3 courts, pour moi, ex-aequo : « Ogres-Niais »(attends, je vais développer plus loin !) et « De grâce »(celui-ci bien construit, clair, net, un huis-clos sans ennuyer le spectateur ; et le sujet de la justice « pas toujours très juste » traité avec humour-émotion-petit suspense m’a beaucoup plu !!) ; … le troisième, euh… longuet, fastidieux malgré un peu d’humour, trop « dispersé », en fait le plus gros budget… pour le film le moins bien travaillé, enfin… c’est ce que j’ai ressenti. Ton court-métrage, quelle agréable surprise !! j’ai senti chaque image travaillée, soignée ; de magnifiques plans ! Les paysages ajoutent aussi au plaisir ; Le sens du dramatique mêlé à l’humour ; une comédienne au visage particulièrement expressif ; j’ai beaucoup apprécié la musique, avec des morceaux vraiment très beaux ! Les petites scènes accélérées ajoutaient la fantaisie ; la lumière dans la grotte… Quant à la fin brutale, bravo 🙂 même si l’angoisse est sous-jacente ! (Tous ces morts bien disposés dans la grotte m’ont rappelé les spectacles historiques auxquels je participe, c’est toujours sympa de « faire le mort » !). Bon faut que j’arrête de faire des compliments là… ! Alors la critique négative : t’es pas un peu méditerranéen… ? tu parles avec les mains   PS : je réitère ce que je t’ai demandé de vive voix : le long-métrage ! le long-métrage ! … il parlera de quoi ?

  2. Bernard Blancan dit :

    Voilà qu’elle est surprise par mon court… Tu t’attendais à ce que ce soit une merdouille ? T’aurais pu te manifester plus tôt. Je t’aurais présentée aux deux zozos !

  3. Lydie dit :

    ben… euh… je ne savais pas à quoi m’attendre ! Mais perfectionniste comme tu l’es… tiens, tout à coup, je me demande si tu es un réalisateur qui met plutôt à l’aise ou alors très pointilleux, voire pénible pour les acteurs ??   

  4. Bernard Blancan dit :

    Je travaille autant que possible (c’est un principe) dans la bonne humeur !

  5. Lydie dit :

    Ah ? on dit « zozos » ? moi je dis « zoiseaux » !?! C’est vrai, tu as failli à ton devoir de faire les présentations !!  … mais fallait le dire aussi, que je devais arriver plus tôt !! re-

  6. Bernard Blancan dit :

    Tu voulais un carton, aussi ?

  7. Labadens Guy dit :

    Voilà une belle et vibrante lecture en perspective !

  8. Bernard Blancan dit :

    J’ai bien aimé l’écrire…

Les commentaires sont fermés.