Cadillac

429774_358234317541517_669970531_n.jpg

Cadillac. Merci à Florent d’avoir accueilli les ogres dans son cinéma ! Une très belle projection image et son. Nous n’étions pas les seuls puisqu’il y avait deux autres courts-métrages produits et tournés en Aquitaine. Quelques enfants étaient venus avec leurs parents mais ne sont pas restés aux deux autres films. Du coup, je n’ai pas pu leur parler. L’occasion aussi de voir ou revoir 4 lecteurs du blog (une anonyme, Lydie (la chambreuse), Serge Barande (l’écrivain) et Philippe Sarro (le philosophe des sciences)) qui avaient fait le voyage. Pour le débat qui a suivi, je n’ai pas pu m’empêcher de faire le vilain petit canard, le Mélenchon de service, celui qui râle contre le convenu, l’appliqué, le filtré… Bref. Le chieur. Mais le débat était intéressant.

La semaine prochaine, j’accompagne retour aux sources à Annonay.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

31 commentaires pour Cadillac

  1. hetre dit :

    Tu m’étonnes… je me demandais si les blogueurs étaient en grève…que nenni ils ne pouvaient pas être au four et au moulin ou plutot à la souris et au cinoche. Dommage que les enfants n’aient pas pu participer au débat

  2. Bernard Blancan dit :

    Serge et Philippe, c’est un peu des enfants…  

  3. Lydie dit :

    Si, MÔssieur, je sors parfois de la chambre et je suis sé-rieu-se ! Tiens, pour la peine : « Quelques enfants étaient venue » : d’abord y’avait pas que des filles, et puis… ils zétaient pas venus toute seule !

  4. Lydie dit :

    Bon, allez, tout de même… :

  5. Lydie dit :

    Aller dans cette ville, pour un acteur, ça coulait de source !

  6. Bernard Blancan dit :

    Tu fais allusion à la voiture ou à l’asile ?

  7. Bernard Blancan dit :

    Des oeufs ! Vite, une omelette !

  8. Bernard Blancan dit :

    je vais voir si je peux corriger ça, tiens…

  9. Lydie dit :

    Annonay, jvoulais dire hein !

  10. serge barande dit :

    Eh bien « Sarro-Man » et moi-même, figurez-vous, mes bons amis, que nous avons passé une excellente soirée! Déjà le plaisir de revoir les Ogres et leur iconnoclaste réalisme enfantin. Cette liberté totale de produire un « machin cinématographique » ‘hors normes’, non configuré, qui n’entre pas dans le ‘cadre formaté’, le carcan configuré du ‘commerce cinématogarphique’. Un ‘truc’ à part, réjouissant s’il en est. Le Domaine de l’Enfance perdue, ainsi retrouvée. Certes, Philippe et moi-même avons ce côté roots (on a évoqué que cela dans la bagnole, en venant, se souvenant du passé villenavais), celui de l’enfance gardée en nos âmes, mais Bernard aussi puisqu’il en a fait part aux yeux de tous, lors du débat… les p’tits mecs d’avant, ceux de la cambrouse, des arbres, des oiseaux, des fleurs, et des espaces de nature libres où nous prenions grand plaisir et le temps de nos après-midis non écoliers, à déconner – s’il en fût. Mais l’on ne peut résumer à cela cette soirée-là. Ben oui, puisque tu le dis Bernard. Il y avait aussi deux autres courts, dont un long/moyen (finalement, le format n’est pas si strict que cela…), où nous voyions une large frange de nos territoires aquitains, filmés, ressentis, décrits avec sensibilités diverses… Qui mettant en exergue les liens de complicité, de fraternité, même de filiation, sur fond de quête (fil rouge) de chapelles océanes, ensablées dans nos landes acides (acides comme quelques scènes l’étaient, l’été). Qui, dans le dilemne du contenu même de ce court, où le non-dit intimiste était de mise. Où l’on se surprend, après avoir flanné, longuement, en compagnie du ralisateur, plans et séquences appuyés (quid du bowling…!?), à aboutir (j’oserai dire, ‘enfin’) à l’épilogue de ces deus garçons – acteurs impeccables par ailleurs – au sujet même, dont je taierai le thème afin de ne rien dévoiler. Puis, en point d’orgue, un petit bijou. Rythmé, impeccablement interprété par le mec Duclos (Engrenages) et la môme Richard, La Firmine (1ère étoile, mais Molière au théâtre aussi), ciselé, intimiste, avec une thématique importante… une espèce de regard sur la « résiliance » juridique, et une circonstance « d’emprisonnement « iconnoclaste », aussi ! Morale : tout ce petit « bazar cinématographique » de 15 minutes ou plus… ne fait pas « le sou riche » de l’Homme qui s’y emploie (cf. discussion post diffu), mais putain!… Qu’est-ce-qu’il fait le grand bonheur du petit spectateur que je suis !! Sur ce, ma poule… eh bé… continue! Continue surtout à ‘mélanchonner’ l’affaire, façon de dire, à (ré)-éveiller le landernot, parce que des types comme toi, non consensuels, pas mous du machin…, eh bien figure-toi que ça court plus trop les rues, tu sais…? Moi, ça me plait tout ça! Car au-delà du cinoche produit, y a le cinoche pensé, y a le cinoche des gars, des technicos (les tacherons), le cinoche des gars Vrais, celui de ceux qui gravitent (putains de qualité au cul), et parfois ce cinoche, de qualité s’il en est, n’est pas recevable aux yeux des financeurs, parce que voilà… : »Ah, ben oui…mais… » (façon couilles molles) Toi… exemple je prends, mais… t’es Blancan, pas le premier des gonzes banquables – tu l’as dit, on le sait – et tu batailles. Tu nous fait, en toute grande liberté, des petits bijoux. De te battre ainsi, comme on dit ‘contre vents et marées’, tu ne peux qu’en être félicité! Alors je t’en félicite, ne pensant pas être le seul, et ne peux que t’accorder les meilleurs alizés pour que tes voiles, sous ces éléments-là, soient les meilleures, tendues vers les plus beaux horizons. Te disant… Bons vents!!!

  11. serge barande dit :

    M’en suis pas aperçu sur le fil de l’écriture, mais j’ai fait un peu long…. vu l’affichage… Mais bon…, j’avais aussi envie, en détail, d’exprimer mon ressenti suite à ce soir-ci. Du coup, c’est fait !…  

  12. serge barande dit :

    Et pour ultime ajout…, après re-lecture… Quoi! Lydie… là??? Cachée façon James Bond??? Si c’est le cas, c’est ballot! (ou alors j’ai gobé grave) De se croiser, nous aurait permis de déonner… Au prix où sont les choses… Ma Mère!!!    

  13. Lydie dit :

    C’est pas parce que tu ne m’as pas envoyé un carton pour que j’arrive avant l’heure  samedi que je vais t’insulter (quoi que…) :    … je parlais d’Ânonner, dans le département de la Lecture, et pas de Cadillac ! Ahlala, si je dois glisser les I sous les points maintenant… !

  14. Lydie dit :

    J’ai bien ri, me voir comparée à James Bond ! Alors voilà, Serge, mon truc d’invisibilité façon David Mac Callum (oui oui on reste entre agents secrets !) : tu t’habilles en rouge ou vert, quelque chose de bien discret, tu arrives alors que tout le monde papote, avec des verres, etc… L’ennui, c’est qu’il y a l’oeil-laser de Bernard qui va te repérer mais c’est pas grave on va dire qu’il sait pas qui tu es, ou qu’il a oublié (avec l’âge…). Tu avances la main sur la crosse de ton revolver que tu as caché dans ta botte, je sais c’est pas pratique et un peu ridicule (et à ce stade-là si tu ne m’as pas vue c’est que tu n’étais pas à Cadillac !). Tu prends un billet (non, pas dans la poche de Bernard : un ticket d’entrée !) et tu vas tranquillement t’installer dans la salle, pas loin d’une sortie de secours (t’oublie pas que tu es James Bond, hein). Détail important : tu te mets tout en haut (t’as l’habitude, avec les Pyrénées !) : vue sur tout et tous ! BON, VOUS ETIEZ Où FINALEMENT, Serge et Philippe ??!? – Histoire vraie, sauf pour le revolver, il était dans la capuche de mon manteau, oui pas très judicieux je sais –

  15. Lydie dit :

    En fait… James Bond est super timide (c’est un scoop mais faut pas le dire) !  

  16. serge barande dit :

    Ben on était en bas, second rang près de l’écran, cause de la vue défaillante…! Et histoire de ne pas savoir, ou voir les balles des espions fendre la nuit. Imprudents ! James Bond n’est pas prêt de se faire piégé!

  17. Lydie dit :

    zavez pas eu un torticolis en levant tout le temps la tête pour regarder l’écran de si près ? question-piège… si négatif c’est que vous n’avez pas regardé les films !   ah bon, tu as apprécié le second court-moyen métrage (ça se compte en temps ou en kilomètres de pellicule ?) ? je l’ai trouvé, malgré de bonnes idées, trop « décousu », ou mal ficelé, je n’ai pas accroché d’un bout à l’autre, jsuis même sortie 2 mn, oh c’est pas bien ! alors que les 2 vrais courts m’ont attachée sur le siège

  18. serge barande dit :

    Oui, je sais, j’en ai parlé après, disant que les deux acteurs m’avaient accroché, ce qui me permettait d’éponger quelques longueurs. Et pourtant, je suis adepte de la flânerie, dans la vie comme au cinéma. Ce fut aussi l’objet de ma question lors du débat d’après projo, relevant (indirectement…) le fait des différences de formats, m’appuyant sur des questions « éventuelles » de contraintes technico-financières et contractuelles. Façon polie de signifier quelques longueurs relevées… Et même pas mal au cou !  

  19. Anderson dit :

    Bonjour Bernard, Merci… Quel bonheur d’avoir enfin vu « ogres niais » en vrai… Depuis le temps que nous attendions cette projection. Effectivement, les 2 autres projections n’étant pas pour un jeune public nous a fait quitter les lieux avant le débat… Dans tout les cas, quelle joie d’avoir « vu la voix » de Tom dans la bouche du p’tit méchant… Tom, lorsqu’il vous a vu devant le cinéma avec « maitre Lionel », nous a fait une légère crise de « timiderie »… Mais il m’a glissé dans le creux de l’oreille qu’il était fière de me montrer le film et surtout d’entendre les gens « rire », mais « sans se moquer »… Merci beaucoup pour ce moment. Ps : tom me dit que si vous souhaitez une suite, il « a plein d’histoires dans sa tête » pour vous…

  20. Le Guy dit :

    je pensais à toi ce matin. ba si les copains ça sert à ça. Même si pour le coup on y peut ren… Je me dis qu’on t’as pas vu au ciné depuis le film avec le belle Lio je crois et à téloche avec le grand Spiesser… Tu pourrais nous faire un récap…

  21. Bernard Blancan dit :

    C’est mieux

  22. Bernard Blancan dit :

    Merci, Sergio !

  23. Bernard Blancan dit :

    Ben, tu l’as fait !

  24. Bernard Blancan dit :

    Ben vas-y, pour voir !

  25. Bernard Blancan dit :

    Les papis du Muppet Show !

  26. Bernard Blancan dit :

    Ravi de ce commentaire? Faites un gros bisou à Tom. Et promis, si je récidive, je fais appel à lui ! Merci d’être venus !

  27. Bernard Blancan dit :

    Si, on m’a vu dans plein, mais sur des petites chaines… Mais t’inquiète, tu vas me voir très vite !

  28. Bernard Blancan dit :

    Merci LN !

  29. Pascale dit :

    aaaaaaaaaaaah No Nez !!!! Tu biseras la Gaël’s band steuplé ?

  30. Bernard Blancan dit :

    J’y manquerai pas !

Les commentaires sont fermés.