Dans trois jours, c’est dans la boîte !

Un-village-francais.png

Hier soir, au Village Français, c’était le pot des garçons (les mecs qui organisent le pot). Ça a été l’occasion de projeter une grosse séquence qu’on a tournée (les jours de l’arrivée des martinets). Un premier montage qui nous a déjà procuré frissons, rires et larmes. Mes collègues sont supers et mon Anselme n’est pas en reste. On nous annonce une cuvée grand cru de cette saison du Village. On en a eu de lourds indices hier soir. La petite histoire et ses personnages fonctionne à merveille et vient réveiller notre regard sur la grande, celle avec un H. Ma foi, quand c’est comme ça, je suis content et assez fier de faire ce boulot.

 

Plus que trois jours et c’est dans la boîte. Cet après-midi, on a un entraînement à l’escalade. Mais vu le temps pourri, je ne sais pas trop ce qui va en rester.

13 réflexions sur « Dans trois jours, c’est dans la boîte ! »

  1. Escalade c’t’après-midi, Glissade s’ensuit… Magnésie, magnésie! C’est une météo bizarre, faite de seaux, de cordes et de hallebardes. Ce matin, l’aube revêtait une lueur de crépuscule. Engageant samedi! J’en ai profité pour acheter des escargots à la bordelaise, pour être raccord avec le climat. Mais aucune option escalade, trop moite… Tu nous donnes envie d’être puce sur le tournage. Octobre va paraître lointain tout à coup, quoique le temps pourri nous en rapporche. Et les martinets de ce tournage seront déjà sous le ciel africain, à becqueter moucherons et plancton aérien. En attendant, nous aurons tout loisir de nous pourlécher les babines et de cultiver un bon vieil adage : « l’attente décuple le plaisir ». Alors attendons… Patience. Feuilletage des revues spécialisées à la recherche de quelque article parlant du Village. Te lire aussi, toi qui en cause si bien. Puis, peu à peu, les jours s’égraîneront, de lune en lune. Puis la telloche nous livrera l’Enfant! Avec le bol que j’ai… les diffusions colleront pile-poil avec mes séjours comptages de palombes sur les cols basques. Je le sens venir, fat like house… Allez… tombe pas!

    J'aime

  2. … et misogyne en plus !                             

    J'aime

  3. Os quiche ? Pas très bon ça, plat coriace! Non… Je vais à Organbidexka (Iraty) mais surtout à Lizarrieta (vallée de Sare) en octobre. Mais où que ce soit, effectivement, les chasseurs sont là, avec leurs fameux habits de lumière… le fashion month!  

    J'aime

  4. Iraty, je connais bien…( l’Irouleguy aussi…) mais ce n’est pas la même chose..

    J'aime

  5. Irouleguy, Irouleguy… Laisse-moi réfléchir… Ah oui! Ça veut pas dire vinaigre en vieux basque…?! (just a joke)

    J'aime

  6. Tu vas te calmer, oui ! Tu fais moins la fine bouche avec l’omelette aux cèpes ou au piment d’Espelette…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.