Table ronde autour du cinéma indépendant

Arthur_et_les_chevaliers_de_la_Table_ronde.jpg

 

Table ronde autour du cinéma indépendant à Contis, aujourd’hui de 13:30 à 17:00. Il y avait des distributeurs, exploitants, l’ACID, des producteurs, des anciens de la SRF, des financeurs, des réalisateurs, bref à peu près toute la chaîne du cinéma. La discussion a été passionnante et a permis un panorama assez complet et très instructif de la situation qui laissait entrevoir quelques solutions aux problèmes que nous connaissons tous. Passionnant. Mais, sacrément fatiguant quand tu enchaînes avec près de deux heures de courts-métrages, le tout sur la digestion.

En tout cas, ce fût la confirmation que quand on crée les moyens d’un vrai dialogue, entre toutes les parties concernées, on sort vite du schéma des gentils et des méchants. Des solutions politiques intelligentes parviennent même à émerger.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour Table ronde autour du cinéma indépendant

  1. serge barande dit :

    Hé-hé, Contis pourrait donc être à la Génèse d’une évolution progressiste de la situation…? En tout cas, c’est mon souhait, et ce serait vzchement bonnard!!!

  2. hetre dit :

    La table ronde de Contis pourrait entrer dans l’histoire du cinéma français et c’est tant mieux car aucun autre évènement historique ne s’était produit dans le coin depuis le traité des Pyrénées en 1959 (ou 69) qui, lui aussi, fixait des limites.

  3. serge barande dit :

    Ben dis-donc… j’savais pas, moi, que les producteurs étaient sous ACID! Tout retourné le sergio. Sinon, à une heure de la projo, grosse pensée pour toi et les Ogres Niais qui débarquent à Contis! Et je t’espère un ACCUEIL digne de ce nom!!! Et du crottin partout devant le cinoche! 3 x Shit !!! Bises   PS : Hier soir, je ne sais pas si à Contis il y avait brandade à tous les étages…, mais chez moi, y avait pigeonneaux rôtis, farcis au foie gras et aux girolles, agrémentés d’un Haut-Médoc 2006. Je ne te dis pas…, peur bonheur chez « les papilles qui n’ont fait aucune résistance » mon prochain remake…….!

  4. serge barande dit :

    Hé Hêtre, y a eu quand même au minimum un ou deux Brénus depuis, quasi historiques!

  5. Joël dit :

    Hêtre en 1959, c’était le tricentenaire du traité des Pyrénées !

  6. Joël dit :

    Qui c’est qui est très gentils (les gentils) Qui c’est qui est très méchants (les méchants) 1973 !!!!! Ho punaise !

  7. Lydie dit :

    Qui c’est, les mains aux poches ??  

  8. Lydie dit :

    bon, loupé, la photo est coupée… tu étais à droite !

  9. Bernard Blancan dit :

    Non, non. Juste un modèle de discussion.

  10. Bernard Blancan dit :

    Non, qu’on se rassure. Elle ne sera pas dans l’histoire. Elle était juste plaisante.

  11. Bernard Blancan dit :

    Merde, je me suis trompé de table… !

  12. Bernard Blancan dit :

    J’étais au concert de Biscarosse, avec le Big Bazar.

  13. Bernard Blancan dit :

    Une faignasse…

  14. Bernard Blancan dit :

    À droite, moi ? ça m’étonnerait…

  15. Lydie dit :

    … ! … vraiment, je ne l’ai pas fait exprès !!

  16. Joël dit :

    Ta photo entière ici !  

  17. "LN dit :

    C’est tout noir… à droite et dans le noir!

  18. Joël dit :

    Toujours les mains dans les poches !

  19. "LN dit :

     En bleu, c’est mieux, merci Joël….

  20. Bernard Blancan dit :

    Heureusement que t’es là !

  21. Bernard Blancan dit :

    Là, c’est plus clair…

  22. Bernard Blancan dit :

    Ben ouais. Avec tous ces figurants, on sait jamais…

  23. Bernard Blancan dit :

    Je suis vert…

Les commentaires sont fermés.