Castings

casting-2.jpg

Ce matin, j’ai tourné l’interview d’un monsieur de l’INRA très très sympathique. Il m’a même permis de filmer un ancêtre de la laitue qui pousse à l’état sauvage sur les quais de la scène. Dommage que nous n’ayons eu qu’à parler de salade car les chercheurs vous embarquent dans des histoires de plantes et d’hommes à vous scotcher des journées entières. Encore merci à Serge qui m’a aiguillé vers ce sacré personnage. Bon casting !

Hier, j’ai passé le casting pour le film qui se passe dans un bar. Je n’en connais pas l’issue, évidemment, mais je le classerais très haut dans le top ten des meilleurs castings que j’ai passé. Je ne parle pas spécialement de ma performance mais de la façon dont il était organisé.

1 – un plan sans rien faire, sans rien dire.

2 – un plan dans lequel je raconte un souvenir à partir d’un thème imposé

3 – un plan dans lequel je joue un texte avec le casting qui donne la réplique. Je découvre le texte.

Sans doute une excellente façon de faire connaissance avec l’acteur et de composer une « famille ».

 

Pour rester dans le casting, je passe un troisième essai pour le gros bio-pic lundi. Intérêt d’assurer…

Le film dans lequel je devais jouer un gendarme cet été est repoussé. Qui a dit que c’était à cause de la convention collective ? Non, non. C’est juste le CNC qui oblige à repasser.

La mauvaise nouvelle, c’est que Sarkozy a démissionné du Conseil Constitutionnel et qu’il ne va plus se gêner pour ouvrir sa bouche pleine de fiel. On était bien tranquilles. Maintenant, on va l’entendre aboyer jusqu’en 17. J’espère qu’il ne sera pas pris au grand casting.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Castings

  1. serge barande dit :

    Ah ben c’est nickel! Suis bien content pour tes scènes de bords de Seine, et pour la rencontre saladesque. Casting heureux! Pour l’autre, le film dans le bar, z’auraient pu te mettre en situation autre quand même, comme à Oloron, au QG! Bouh… quelle faute de goût. Et au fait, c’est qui ce gros Biopic que tu évoques ? Un Belge, un Russe, un Français…? Ou tout simplement un bas de poitrine ? Quant à l’autre énervé à talonnettes à roulettes, le Comte de Campagne, y va poser sa grosse montre, prendre son béret dans la main, courber l’échine et aller quêter chez les Pauvres! Et en plus y va geindre sous les porches des sombres rues pavées des vieilles villes, façon mémé roumaine : « Doooonnneeeeeez -moi di l’argent… ». Je m’en vais te lui organiser une manif de SDF, moi!

  2. J2L dit :

     17 c’est jamais bon pour les Nicolas …

  3. hetre dit :

    Une laitue préhistorique…ce n’est pas au moins dans la grote aux fées que tu l’as trouvée ? Quant au petit Nicolas, je ne croyais pas si petit.

  4. Bernard Blancan dit :

    Le bio-pic, je dirai le moment venu… 

  5. Bernard Blancan dit :

    Charentes maritimes…

  6. Bernard Blancan dit :

    Souviens-toi des talonnettes !

  7. J2L dit :

    non pas Charente Maritime ( sans S ) mais REVOLUTION !!!

  8. Bernard Blancan dit :

    Je l’avais zappée, celle-là… 

Les commentaires sont fermés.