Commissaire à grande vitesse

tgv.jpg

Sur le départ, pour changer un peu. Trois heures de TGV. Ça veut dire, lecture, écriture, sieste. La dernière fois, j’avais voyagé avec Dave et Michel Leeb. Un petit côté train fantôme, le TGV.

Demain, une séquence trop courte et c’est fini. Retour Paris.

En fait, il paraît qu’en roulant à très grande vitesse, le temps n’a pas la même valeur. On arrive plus jeune que si l’on était resté sur place. La relativité…

Je sais. On se croirait dans un film de Fernandez. Normal puisque je tourne pour lui en même temps que pour la French.

Commissaire à grande vitesse. Reporter ferroviaire.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Commissaire à grande vitesse

  1. J2L dit :

    il s’en est fallu de peu que tu te retrouves dans le train avec Michel Sardou !!!

  2. LN dit :

    Train fantôme, le TGV ? Dave et Michel Leeb sont-ils des hologrammes?

  3. Bernard Blancan dit :

    j’étais à deux doigts…

  4. Bernard Blancan dit :

    J’ai pas touché…

Les commentaires sont fermés.