French night

documents-1057.jpg

En planque devant une boîte de nuit. Marxelles ? Brusseille ? Fou-rire de flics qui se demandent à quel point il faut renforcer l’accent tonique sur la seconde syllabe de Calazzi.

Séquence de nuit. La French. Jour sans texte.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour French night

  1. LN dit :

    Ben on va dire qu’il y a des « orbs », hein? Mais ceux là ne sont pas mysterieux… Calââzzi…Mais sans trop insister, sinon, c’est de la caricature, et ça manque de naturel…

  2. hetre dit :

    Pourquoi les gendarmes rient ??

  3. Bernard Blancan dit :

    Je vais te prendre comme coach accent !

  4. Bernard Blancan dit :

    parce que le marais chaussait

  5. serge barande dit :

    Jour sans texte, jour sans texte… mais image de bouges la nuit sans glamour. Pigale une nuit d’hiver.

  6. Bernard Blancan dit :

    Bruxeilles, je te dis ! Pas Pigalle…

Les commentaires sont fermés.