Babaille La French, Hello Cosmo (drama) !

Soucoupe-volante2009.jpg

Le vrombissement grave, à la fois puissant et poussif des grosses berlines automatiques est le seul bruit qui me parvient de la rue. Hôtel. Anvers est une ville riche, propre, où les cyclistes sont rois, où les gens attendent que le petit bonhomme passe au vert pour traverser, où les écoliers font leur sortie de classe avec chacun un gilet jaune.  Ordre et sécurité. Ça a son charme et ses limites.

 

Aujourd’hui, the end of the french for my gueule. Une bien belle aventure qui se termine, tiens. Tout dit dans le dernier article. J’ai su qu’il y avait des séances photos pour mes collègues les plus stars. Ne pas trop compter me voir apparaître sur les plateaux, tapis rouges et autres arènes médiatiques. Mon personnage n’a pas une place démesurée dans le film et ma notoriété n’a jamais excité le journaleux. Vu le casting aux-côtés duquel je figure, il faudra attendre la sortie du film pour voir ma trombine (à l’écran), les amis. Autant prévenir ceux qui m’y voyaient déjà.

Dès demain matin, retour vers La Rochelle. On n’est pas loin d’entamer la seconde moitié de Cosmodrama de Philippe Fernandez (je ne bosse qu’avec des réalisateurs dont le nom se termine par « ez » en ce moment). Welcome in the vaisseau spatial !

Si je me suis éclaté professionnellement sur La French, avec mon Lucien à l’assent du midji, je prends au moins autant de plaisir à jouer le reporter dans Cosmo. Pas d’accent ici, mais un petit bourgeois gentihomme qui se la raconte un peu et tombe amoureux d’une image télévisuelle. La joie d’acter en artisan : de gros traits pour commencer, pour comprendre ce qui se joue, puis, au fil des prises, faire bouger le curseur vers plus ou moins d’expressivité, de comique ou de neutralité. J’apprends chaque jour un peu plus le métier que je fais depuis si longtemps, avec simplement le plaisir qui a dépassé l’angoisse. Chaque plan, chaque axe, sont un nouveau terrain de jeu.

Cet article a été publié dans blancan. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Babaille La French, Hello Cosmo (drama) !

  1. Sarro Philippe dit :

    J’espère que ce ne sera pas un objet visuel non identifié ce film.

  2. J2L dit :

    j’ai bien sûr aussi bien hâte de voir Cosmodrama !

  3. Lydie dit :

    t’as plus peur quand tu joues ??

  4. Pascale dit :

    Tu parles de toi comme d’un robot… déplacer le curseur je t’en foutrai moi !

  5. Bernard Blancan dit :

    Ben si, mais justement…

  6. Bernard Blancan dit :

    Pardi !

  7. Bernard Blancan dit :

    Peur avant de commencer un film. Moins une fois qu’il est commencé.

  8. Bernard Blancan dit :

    ‘faut que je change mes piles, tiens…

  9. Lydie dit :

    tiens, un robot qui a un ptit peu peur encore…     

  10. Lydie dit :

    « c’est dans l’action qu’on dépasse la peur »

  11. serge barande dit :

    Tu fileras un peu de sou à ma petite fille pour le dessin de sa toupie ? Si t’as gaulé des diam’s à Anvers, elle m’a dit qu’elle acceptait aussi. Sont forts ces mômes de maintenant, quand même.

  12. Bernard Blancan dit :

    obligé…

  13. Bernard Blancan dit :

    Ben, je lui avais fait signer un contrat de renoncement aux droits avec une participation du papi aux frais de publication. Tu me dois donc 120 balles !

  14. serge barande dit :

    ESCROC!!!

  15. Bernard Blancan dit :

    Pas faux…

  16. serge barande dit :

    belle humilité, mais je le savais!

  17. Bernard Blancan dit :

    humidité, même…

Les commentaires sont fermés.